Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Les algues : et si vous y goûtiez ?

les algues goutez y

Exceptionnellement riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments, ces légumes de la mer, les algues, sont de précieux alliés santé. Mais, on vous l’accorde, il n’est pas simple de se lancer dans l’initiation aux algues sans quelques explications au préalable. Fitnext vous propose donc aujourd’hui un focus sur les différents types d’algues et leurs vertus. Après, vous n’aurez plus qu’à vous lancer pour bénéficier pleinement de tous leurs bienfaits !

Les algues, un concept à développer en Europe

Si on vous dit le mot « algues », vous pensez plus facilement à vos dernières vacances en Bretagne qu’à votre dîner de la veille. Et on ne vous en blâme pas. En France, les algues ne sont vraiment pas un aliment courant, que l’on retrouve dans nos assiettes régulièrement. Sans doute à tort. Quand on se penche un peu sur ces aliments de la mer, on se dit qu’elles mériteraient bien mieux.

Toutefois, si vous pensez ne jamais en consommer, vous vous trompez. Quand vous faites une soirées sushis, par exemple. La feuille de nori est une algue japonaise qui sert à entourer les makis. Vous en consommer également de manière plus détournée avec l’agar-agar. Cette algue rouge de consistance visqueuse est en effet utilisée comme gélifiant et épaississant. Très prisée par les végétariens, en remplacement des gélifiants alimentaires plus traditionnels comme la gélatine de porc, l’agar-agar convient pour la préparation de pana cotta ou autre crème dessert. Il sert aussi à épaissir des sauces.

Laitue de mer, dulse : les algues « locales »

Sur nos côtes, on trouve quelques spécimens d’algues que vous avez peut-être déjà eu l’occasion de goûter. Il y a, par exemple, la laitue de mer. On la reconnaît à sa belle couleur verte et sa texture élastique. Elle se déguste soit crue hachée finement avec des crudités, soit cuite en accompagnement. Sa teneur en fer est très grande puisqu’elle atteint 12 fois celle des lentilles. C’est l’algue la plus consommée en Europe. Récoltée sur les côtes sauvages de Bretagne, on la trouve vendue séchée ou en bocaux. Au nord de l’Europe, on trouve également une algue appelée dulse. Elle est très riche en oligo-élément, en protéines mais surtout en calcium. Elle est de couleur rouge pâle, sa saveur est plutôt douce et sa texture tendre. Idéal pour les « débutants en algues ». Ces deux algues là, vous pouvez généralement vous les procurer en magasins bio ou dans les épiceries fines.

A lire aussi : AJR en calcium pour y voir plus clair

De leur côté, les Fitnextiennes et Fitnextiens bretons connaissent sans doute la salicorne. Egalement connue sous l’appellation « haricot de mer », cette plante a les pieds dans l’eau de marée montante. Elle est très riche en vitamines, sels minéraux, enzymes mais aussi en vitamine C. Les parties tendres sont très savoureuses et s’utilisent crues ou cuites. Mais voilà, contrairement à ce qu’on pourrait penser, la salicorne n’est pas considérée comme une algue mais comme un légume. Elle n’en reste pas moins un aliment nutritionnellement intéressant, dont la consommation, en salade ou avec quelques pommes de terre tiède, est tout à fait délicieuse.

Nori, Wakamé, Kombu : les algues japonaises

Véritable pays des algues, le Japon possède une très grande diversité d’algues. Dans les supermarchés, des rayons entiers leur sont dédiés. La plus connue est sans aucun doute le nori. D’ailleurs, en japonais « nori » signifie « algue ». Très riche en protéines et en vitamine B12, le nori une algue de couleur violet aux reflets pourpres. Elle est l’algue la plus consommée au monde. Son goût rappelle celui des champignons. Les feuilles de nori sont notamment utilisées pour concevoir des maki-sushi. Elles sont alors grillées et leur couleur passe au vert.

Outre le nori, les Japonais sont très friands du wakamé. C’est une algue brune qui possède un léger goût d’huître. Sa texture est tendre et douce, rappelant les épinards. Le wakamé est riche en protéines, en vitamines (A, B1, B2, B12, C) et en acides aminés essentiels. C’est un véritable cocktail énergétique, idéal pour fortifier l’organisme, stimuler les défenses naturelles et la circulation sanguine. A noter que cette algue est très souvent utilisée en complément alimentaire.

Enfin, pour compléter la sainte trinité des algues nippones, il faut citer le kombu. Cette algue brune est la plus riche en iode. Sa texture est charnue, croquante, et sa saveur fumée et iodée. Le kombu possède une forte teneur en minéraux, calcium (8 fois plus que le lait), iode, magnésium, phosphore, potassium et sodium. Le kombu, qui signifie « bonheur » en japonais, peut se consommer avec de la viande ou du poisson.

Spiruline et klamath : les algues détox par excellence

Dans la famille des algues, deux variétés sortent du lot pour leur bienfaits multiples sur l’organisme : la spiruline et la klamath. La spiruline est une micro-algue bleu-vert qui pousse dans les eaux douces des lacs des régions chaudes. Les Aztèques et les Incas furent parmi les premiers à la cultiver, et on la considérait alors comme un aliment complet. Elle contient entre 60% et 70% de protéines d’excellente qualité. Elle possède en effet les 8 acides aminés dont notre organisme a besoin, et que l’on ne trouve tous réunis que dans les produits d’origine animale. Elle est une source complète en oligoéléments et minéraux : zinc, sélénium, manganèse, fer, cuivre, chrome, ainsi que tous les minéraux (calcium, magnésium, sodium, potassium, phosphore). Elle est aussi riche en vitamines du groupe B, vitamine A, D, E et K. La spiruline représente aujourd’hui une alternative naturelle aux compléments alimentaires et est depuis quelques années une star dans le monde de la nutrition et du sport pour son pouvoir détox.

Autre algue prisée pour ses vertus : la klamath. C’est une micro-algue récoltée à la surface du lac du même nom, dans l’Oregon, aux Etats-Unis. De couleur bleutée, elle est riche en minéraux (calcium, magnésium, phosphore, potassium et sodium) et en oligoéléments. Sa richesse en protéines et en antioxydants en fait un allié de poids au quotidien, et notamment l’hiver quand l’organisme est un peu plus fragile. Elle se consomme généralement sous forme de complément alimentaire, en poudre (à ajouter à des jus de fruits) ou en comprimé.

Pour agrémenter vos plats, vous initier à de nouvelles saveurs ou utiliser leurs bienfaits sous forme de compléments alimentaires, les algues n’ont désormais plus de secrets pour vous. Et si vous vous demandez encore comment vous pourriez bien les cuisiner, voici quelques recettes 100% Fitnext qui devraient finir de vous convaincre. Essayer les algues, c’est les adopter !

Quelques recettes Fitnext avec des algues :

 

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.


Le poisson est-il toujours bon ?

Poisson ou poison ?

Le poisson est-il un autre poison ? Faites le point sur la qualité de cette source d’oméga 3 Riches en vitamines …


En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.