C comme … constipation

intestin

En France, on estime qu’entre 15 et 30% de la population est concernée par la constipation. Loin d’être une pathologie rare, ce ralentissement du transit intestinal est un des maux quotidiens les plus répandus. Il n’en reste pas moins gênant, voir douloureux, pour celles et ceux qui en sont atteints. Heureusement, la constipation n’est pas une fatalité. Il existe des solutions, des remèdes simples et naturels à mettre en place dans votre vie quotidienne pour retrouver un transit normal et un bien-être global et durable. Fitnext vous guide aujourd’hui sur la voie du mieux-être.

Le corps médical s’accorde à dire qu’on parle de constipation à partir du moment où l’on va moins de trois fois par semaine à la selle. Idéalement, il faudrait y aller chaque jour afin d’éliminer rapidement et efficacement les déchets de l’organisme. Avoir un transit lent, voir très lent, génère un inconfort intestinal, des ballonnements et des douleurs au moment d’évacuer les selles.  Les conséquences peuvent être plus globales puisque, souvenez-vous, on compare souvent le système digestif à un deuxième cerveau. Des intestins en mauvais état sont ainsi susceptibles de jouer sur votre moral.

Bref, vous l’aurez compris, la constipation ne doit pas être banalisée mais, au contraire, être prise très au sérieux. Laisser ce phénomène perdurer peut entraîner entre autre de l’anémie, un amaigrissement, une occlusion intestinale. Ce type de pathologie peut aussi favoriser l’apparition de maladies bien plus graves comme le cancer colorectal.

Mais avant de chercher les solutions, tentons de comprendre pourquoi peut apparaître un épisode plus ou moins long et plus ou moins aigu de constipation.

Pourquoi sommes-nous constipé(e)s ?

Il existe 5 facteurs qui peuvent déclencher de manière seule ou combinée un épisode de constipation.

Le premier facteur est l’alimentation. Si vous consommez peu ou pas de fibres et peu ou pas de bons gras, la constipation vous guette ou vous concerne déjà.

Le deuxième facteur est l’hydratation. Si vous ne buvez pas régulièrement dans la journée de l’eau de bonne qualité, la constipation rode.

Le troisième facteur est l’activité physique. Si vous ne pratiquez aucune activité physique et que vous passez le plus clair de votre temps assis(e), prenez gare à la constipation.

Le quatrième facteur est le stress. Si vous vivez dans un environnement stressant ou que vous êtes actuellement confronté à des situations personnelles ou professionnelles stressantes, la constipation n’est pas très loin.

Enfin, le cinquième facteur est la prise de certains médicaments. Si vous êtes sous traitement médicamenteux, il est possible que certaines molécules favorisent la constipation. Pour en avoir le cœur net, lisez bien la notice et/ou adressez-vous à votre médecin.

Quelle alimentation adopter contre la constipation ?

Vous allez moins de trois fois par semaine à la selle et vous êtes concerné(e) par un ou plusieurs des facteurs ci-dessus ? Vous êtes officiellement victime de constipation mais votre situation n’est pas définitive.

Il existe en effet autant de leviers que de facteurs de constipation.

L’alimentation est un levier majeur contre la constipation. La faible consommation de fibres peut être rectifiée grâce à une consommation quotidienne de fruits, de légumes et de céréales complètes. Si vous n’êtes pas habitué(e) à ses aliments, allez-y progressivement. Commencez, par exemple, par vous concocter chaque matin une petite salade de fruits ou un smoothie. C’est une manière très saine d’attaquer la journée. Troquez ensuite votre croissant contre une tartine de pain complet avec du beurre.

Le midi, optez pour une combinaison céréales complètes/légumineuses. C’est rassasiant et bénéfique pour votre organisme. Le soir, une soupe ou des crudités peuvent accompagner une viande blanche, un morceau de poisson ou un œuf. Pour ce qui est des bons gras, ils jouent un rôle capital dans l’évacuation des selles. Le beurre bio, l’huile d’olive vierge première pression à froid, les mélanges d’huiles doivent tenir une place de choix dans les placards de votre cuisine. Et non, pour celles et ceux qui penseraient encore le contraire, les matières grasses de qualité ne font pas grossir.

Par ailleurs, manger à horaires réguliers, lentement et dans le calme vous aidera aussi à vaincre la constipation.

Autres petits plus pour éviter la constipation

Outre l’alimentation, l’hydratation ne doit pas être négligée pour lutter contre la constipation. Il est conseillé de boire 1,5 litres d’eau par jour, hors période d’activité physique ou de chaleur. Une bonne hydratation permet de ne pas avoir de selles trop sèches et donc trop difficiles à évacuer.

« Manger et bouger ». Cet encouragement vous le lisez et l’entendez quasi quotidiennement dans les médias. Quand le contenu de votre assiette est bon, il se peut quand même que vous souffriez de temps en temps de constipation. L’autre arme pour lutter contre cette pathologie est l’activité physique. Elle permet de stimuler les muscles de l’abdomen et, par voie de conséquence, relance le transit intestinal. Les activités cardio comme la course à pied, la marche, le vélo ou encore la natation sont à privilégier. Avec 2-3 séances par semaine, votre transit devrait se réguler rapidement.

Enfin, pour éviter la constipation, il faut lutter contre le stress. Et pas seulement au moment des repas. Pour vous aider, le yoga et la méditation sont de précieux outils. Des exercices de respiration, notamment la cohérence cardiaque, peuvent également être bénéfiques.

Vous l’aurez compris, la constipation ne doit pas être prise à la légère mais n’est pas non plus une fatalité. Des solutions existent. A vous, maintenant, de mettre en place dans votre vie quotidienne celles qui vous redonneront tout le bien-être auquel vous aspirez !

Le plus efficace des coachings commence ici

Choississez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



La routine detox ayurvédique

L’esprit Fitnext c’est aussi s’ouvrir à des cultures différentes, sortir des idées préconçues que de nombreux occidentaux se font sur …