Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Comment bien choisir son eau ?

femme sportive buvant de l'eau

Que l’on soit sportif ou non, l’eau, comme l’air, est un élément essentiel à la vie. Mais s’il paraît évident pour tout le monde qu’il faut en boire le plus souvent possible, encore faut-il savoir quel est le meilleur type d’eau pour notre santé ? L’eau représente 60% du poids de notre corps et par temps de chaleur il est important de prendre conscience de son importance…

Connaissez-vous les 4 types d’eaux potables ?

Pour un être humain, il est recommandé de consommer quotidiennement 1,5 litre d’eau par jour, mais faut-il encore savoir quel type d’eau choisir parmi les nombreuses sortes d’eaux potables qui s’offrent à nous, alors faisons simple !

L’eau du robinet

En fonction des régions d’où elle se trouve, l’eau du robinet est fortement chlorée afin de détruire les bactéries qui peuvent s’y trouver. De ce fait, elle est considérée comme potable mais en contre-partie son goût javellisé si particulier peut être désagréable. Il faut donc surveiller voire éviter ce type d’eau, car dans certaines régions très agricoles elle peut contenir un fort taux de pesticides et de nitrates.

L’eau du robinet filtrée

Si vous devez choisir entre l’eau du robinet et l’eau du robinet filtrée, optez pour la deuxième solution ! On vend de plus en plus de systèmes de filtration, ces systèmes améliorent la qualité de l’eau en procédant à un deuxième « nettoyage ». En effet, le but du filtrage est d’enlever le chlore et le calcaire,
ainsi qu’une partie des pesticides, nitrates et autres polluants que contient l’eau de notre robinet. Plusieurs modèles existent et en fonction du prix vous aurez une efficacité de filtrage et des résultats différents.

L’eau minérale naturelle

Contrairement à l’eau de votre robinet, l’eau minérale naturelle connaît un grand succès, bien qu’elle soit 100 à 200 fois plus chère ! Avec des teneurs en minéraux plus ou moins importants en fonction des marques, il faut savoir qu’il existe une grande différence entre l’eau qui sort de sa source naturelle et celle qui sort de votre bouteille. On ne peut pas boire de l’eau minérale à tort et à travers, car si elle a son utilité en prévention d’éventuelles pathologies, un excès de minéraux peut être néfaste. Ceux-ci ne sont en effet pas très bien assimilés et peuvent donc « encrasser » l’organisme et surcharger de travail nos émonctoires comme les reins, le foie … A consommer avec modération donc !

L’eau de source

Tout comme l’eau minérale naturelle, l’eau de source provient de sources profondes et de nappes saines, sans être toutefois dotée de vertus thérapeutiques et elle est généralement faiblement minéralisée.

Mais quelle est la meilleure ?

Privilégiez une eau très faiblement minéralisée au quotidien (sur l’étiquette : résidu à sec inférieur à 50mg/l) ou faiblement minéralisée (résidu à sec compris entre 50 et 500), et dotée d’un pH légèrement acide (inférieur à 7) qui respecte celui de vos intestins.

Mes petites astuces :

Prenez 2 grands verres d’eau à jeûn en début de matinée pour vous réhydrater et pour éliminer toutes les toxines générées durant la nuit. L’eau moyennement minéralisée (entre 500 et 1500) et fortement minéralisée (plus de 1500) doit être réservée à des occasions particulières et ponctuelles (carences, forte sudation dûe au sport, etc.)

Les fruits et légumes contiennent aussi beaucoup d’eau, notamment ceux qui poussent l’été (la Nature est bien faite !) : melons, pastèques, concombres, tomates, etc. Et leurs minéraux sont bien mieux assimilés que ceux de l’eau !

Par Erwann Menthéour.

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.