Comment bien faire ses courses ?

Si réussir à prendre soin de soi peut être perçu comme un défi, l’épreuve la plus difficile que vous aurez à affronter sera sans aucun doute celle de faire ses courses, notamment en supermarché. Bien remplir son panier ne consiste pas à simplement choisir ses aliments favoris ou des emballages flashy ! Pour vous aider à rester sur les rails,  il faudra rester alerte sur certains points, en voici 5.

1° se méfier des sucres

Les sucres sont partout et parfois même là où on s’y attend le moins (plats cuisinés, etc.). Dans certains aliments comme les sodas, les biscuits ou encore les jus de fruits, le sirop de glucose-fructose sera très répandu car bien moins cher que le sucre. Il est important d’en limiter la consommation car il augmentera le taux de triglycérides sanguins et donc le risque de maladies cardio vasculaires. Préférez des aliments dont le taux de sucres ajoutés sera inférieur à 10%… ou alors qui comporte de bons substituts au sucre !

2° Lire les étiquettes

Les étiquettes présentes sur les produits sont de bons indicateurs de ce que vous achetez et les indices qu’ils fournissent vous permettront d’orienter plus aisément vos choix.  En cas de doute choisissez le produit qui sera le moins calorique, le moins riche en sel ou le plus riche en fibres. On sera alors étonné de découvrir que certains bâtonnets de surimi sont plus riche en glucides qu’en protéines !

3° Analyser la hiérarchie des ingrédients

Les composants d’un aliment sont toujours cités par ordre décroissant (l’ingrédient en plus grande quantité sera donc au sommet de la liste). Si l’eau se retrouve en tête de liste des ingrédients, méfiez vous ! En effet elle est l’ingrédient le moins onéreux et permet aux industriels d’augmenter fictivement le poids du produit vendu.

4° La règle des 5 composants

Plus la liste des ingrédients pour un même produit est courte, meilleur cela sera pour vous. Si vous voyez la liste s’allonger indéfiniment, cela signifie simplement que ce que vous tenez entre les mains est un savant mélange d’additifs, de conservateurs, d’arômes et de colorants.. Autrement dit, il s’agira de tout sauf ce que vous pensez ! Il est conseillé de se limiter à 5-7 composants tout au plus.

5° Eviter les ingrédients transformés

Afin d’alléger leurs frais, de nombreux fabricants exagèrent sur l’utilisation de produits de synthèse. On préférera alors un aliment pauvre en ingrédients industriels. Votre meilleur atout sera de consommer autant que possible des produits issus de l‘agriculture biologique. Du reste, on se tournera plutôt vers ce qui contiendra des œufs au lieu de blancs et jaunes d’œufs en poudre ou encore de la farine au lieu de l’amidon modifié etc.

Par Erwann Menthéour.

Le plus efficace des coachings commence ici

Choississez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.