Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Coupe du Monde : pour une assiette à la mode brésilienne

Alors que la coupe du monde de football bat son plein au Brésil, nous avons décidé d’aller faire un saut dans ce grand pays d’Amérique du Sud pour voir ce que l’on trouve dans les assiettes des Brésiliens. Cet immense territoire possède une gastronomie très variée dont les influences sont à la fois indiennes, africaines et portugaises. Dans notre panier nous avons ainsi rapporté du riz, des haricots rouges, des avocats, des bananes et de l’açai. Du coup, on vous dit tout sur ces aliments et sur leurs bénéfices pour notre organisme. Vous n’avez qu’à suivre le guide !

Le riz

Comme dans de nombreux pays du globe, le riz est un aliment de base de la cuisine brésilienne. On le retrouve notamment dans le plat national brésilien, la feijoada, et il est, avec le manioc et les haricots, un des accompagnements les plus courants de la gastronomie auriverde.
Sur le plan nutritionnel, c’est une céréale très intéressante : il apporte de l’énergie, il est varié (il existe des centaines de variétés) et – avis aux personnes intolérantes – il a l’avantage considérable de ne pas contenir du gluten. A ce titre, le riz est, comme le quinoa, une excellente alternative au blé et à tous ses dérivés (pains, pâtes, etc …). Pour profiter au maximum des qualités nutritionnelles du riz, il y a toutefois quelques règles à respecter. Tout d’abord, on privilégie le riz complet. Il faut en effet savoir que le riz blanc, dépouillé de son enveloppe, perd beaucoup de son intérêt car il contient nettement moins de fibres et de nutriments. Comme pour toutes les céréales complètes, on essaye également de choisir un riz issu de l’agriculture biologique. Côté recettes, faites simple et optez pour des associations riz-légumineuses (lentilles, pois, haricots secs) et riz-légumes, comme on vous le propose souvent chez Fitnext.

Les haricots rouges

Très prisés, les haricots rouges se retrouvent de manière quasi quotidienne dans l’assiette brésilienne. Feijoada, virada a paulista ou encore farofa, la liste des plats contenant des haricots est longue.
Comme tous les haricots secs, les haricots rouges sont riches en fer, en cuivre, en fibres mais ont surtout un faible index glycémique. Ce sont donc des sucres lents, idéals pour leurs pouvoirs rassasiant et énergétique. Les haricots, qu’ils soient rouges, noirs ou blancs, sont aussi une bonne source de protéines végétales. En cuisine, on fait comme au Brésil : on les accommode avec des céréales (riz, quinoa) ou avec des légumes. Et surtout, si on les achète secs, on n’oublie pas de les mettre à tremper plusieurs heures avant utilisation afin de les rendre plus digeste et de réduire du même coup le temps de cuisson.

L’avocat

Si le Mexique reste LE pays de l’avocat, le Brésil n’est pas en reste. Il est d’ailleurs le 4ème pays producteur de ce fruit à la texture moelleuse et à la saveur délicate. Sur le territoire auriverde, ce sont surtout de gros avocats à la peau lisse et bien verte que l’on peut déguster.
L’avocat est un aliment particulièrement intéressant car riche en vitamine E. Malheureusement, il a la réputation d’être un aliment gras et, à ce titre, il est souvent écarté des menus. A tort. Si l’avocat est effectivement riche en lipides, il ne contient que des acides gras mono-insaturés qui sont bénéfiques pour la santé. A condition, bien évidemment, de ne pas le consommer avec des crevettes et de la mayonnaise !

La banane

Comme l’avocat, la banane a une place de choix dans la gastronomie brésilienne et, comme l’avocat, sa réputation n’est pas toujours très bonne. Si elle a la côte auprès des sportifs, la banane est souvent accusée d’être plus calorique que la plupart des autres fruits. Du coup, on l’évite un peu. Et c’est bien dommage car la banane est fruit qui possède de vrais atouts. Elle est riche en potassium, rassasiante et alcalinisante. Elle est un aliment idéal pour une collation, notamment après une séance de sport. Ce serait donc bête de s’en passer !

L’açai

On termine par une petite baie qui pousse dans le nord-est du Brésil : l’açai. Ce petit fruit violet, qui ressemble à une myrtille, est consommé nature, en jus ou sous forme de sorbet. A la mode depuis quelques années, ce fruit que l’on trouve dans la forêt amazonienne a un petit goût de chocolat et possède de réelles vertus antioxydantes. L’idéal ? Consommer l’açai en salade de fruits, le matin, au petit déjeuner. De quoi faire le plein de vitamines et démarrer la journée du bon pied !

Par Erwann Menthéour

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.