Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Enquête sur le Régime Dukan par Sante-medecine.net et Le journal des femmes

Enquête sur le régime Dukan

Une récente étude proposée par les sites http://sante.journaldesfemmes.com/ et Le journal des femmes a mis en avant un constat sans appel : 50% des adeptes du régime Dukan ont retrouvé leur poids initial dans les 2 ans qui ont suivi leur pratique du célèbre régime. Des chiffres qui viennent compléter les déclarations de la Haute Autorité de Santé qui cherche à alerter les consommateurs sur le danger des régimes.

1/ Je ne fais pas de régime

Au long d’une vie, il n’est pas rare d’essayer de nombreux régimes différents. Mais les résultats sont pour la plupart sans appel. La faute au tristement célèbre effet yoyo, qui consiste à perdre puis à reprendre les kilos, faute de parvenir à stabiliser son poids. Outre les effets sur le moral, l’effet yoyo est « dévastateur » et le seul régime acceptable n’est ni restrictif ni excluant nous explique le nutritionniste Jérôme Bonnin : « Il faut manger de tout, avoir des repas variés d’un jour à l’autre, chaque aliment a quelque chose à nous apporter ».

2/ J’oublie les produits light

Une étude publiée par l’Association Américaine de Psychologie a démontré que « les graisses de substitution peuvent interférer avec la capacité du corps à réguler l’apport alimentaire, conduisant à une utilisation insuffisante des calories absorbées et finalement à un gain de poids », citant notamment l’exemple de chips light lancées sur le marché. Un argument que Susan E. Swithers, professeur en psychologie et auteur de l’étude oppose aux marques qui ne cessent de bâtir leur communication marketing sur l’idée de produits plus sains et meilleurs pour la ligne. Le Centre d’études et de documentation du sucre (CEDUS) rappelle à ce propos qu’aucune étude scientifique n’a prouvé que les produits light faisaient maigrir.

3/ Je ne me ressers pas

« Une bonne assiette est composée à moitié de légumes, d’un quart de protéines, et d’un quart de féculents » nous explique notre nutritionniste. « Cette assiette représente votre repas, tout est là. Et il n’est pas nécessaire de se servir une seconde fois ». Car si vous avez le droit de manger de tout, le problème vient surtout des quantités : « Les problèmes de poids viennent le plus souvent d’une surconsommation d’aliments… Vous aimez tel ou tel aliment, et ce n’est pas un souci, mais le consommer en grosse quantité le rend dommageable pour l’équilibre alimentaire » explique Jérôme Bonnin. Vous avez encore faim ? Introduisez des fibres dans votre alimentation, elles ont la particularité de gonfler dans l’estomac et l’intestin au contact de l’eau et procurent un sentiment de satiété plus rapidement.

4/ Je mange de tout

Les régimes restrictifs engendrent des carences, mais aussi des frustrations. Or, diaboliser un aliment qu’on aime, c’est simplement reculer le moment où l’on y reviendra. « Tous les aliments ont un rôle à jouer… même les matières grasses qui ne sont pas toutes néfastes » explique le nutritionniste. « On a, par exemple, tendance à incriminer les féculents, mais c’est le plus souvent ce que les gens mangent avec leur portion de féculents qui fait grossir. Des féculents comme les légumes secs ou le pain complet sont riches en fibres et en oligoéléments. Ils sont donc importants pour l’organisme ».

5/ Je prends un (vrai) goûter

Bien sûr, on ne parle pas d’un pot de pâte à tartiner mais d’un goûter qui permette de marquer une pause dans l’après-midi, et de vous permettre de mieux aborder le diner du soir. Il vous donne l’énergie pour finir la journée, et vous cale pour éviter de vous jeter sur les premières choses à grignoter en rentrant chez vous. Une boisson chaude, un yaourt et des fruits secs, une galette de riz ou une tranche de pain complet, des produits sains qui vous apportent un plus sur le plan alimentaire… On est loin de la barre chocolatée saturée de sucres qui s’avale en trente secondes.

6/ Je me mets au son d’avoine

Le régime Dukan aura au moins eu le mérite d’attirer l’attention sur les pouvoirs méconnus du son d’avoine. Le son d’avoine a la capacité d’absorber entre vingt et quarante fois son volume d’eau selon sa qualité. Au contact de l’eau, ce dernier va former un gel dans votre corps et capter certaines calories superflues… Le son d’avoine peut s’acheter dans de nombreux magasins bio ou en grandes surfaces pour quelques euros : deux cuillères à soupe mélangées à votre yaourt en font un précieux allié au quotidien, ne serait-ce que pour son apport en fibres.

7/ J’arrête l’ascenseur

Selon les nombreuses études publiées sur le sujet, et plus récemment par la Haute Autorité de la Santé, un individu lambda devrait pratiquer une activité physique hebdomadaire à hauteur de 2 heures 30 environ. En changeant certaines habitudes comme prendre les escaliers à la place de l’ascenseur, ou descendre quelques stations de bus avant votre arrêt habituel pour terminer le trajet à pied, vous pouvez facilement atteindre votre quota de déplacements quotidiens, sans même vous en rendre compte !

Lire l’article d’origine sur le Journal des Femmes ici.

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.