Epices, aromates et condiments : ces petits riens qui font tout

aromates condiments et epices

Fade, sans saveur ou trop classique … il est parfois difficile de faire « twister » nos plats et de les rendre plus savoureux. Le sel et le poivre sont bien utiles mais il existe d’autres aliments aux parfums plus originaux et aux vertus bienfaisantes pour votre organisme. Cette semaine, Fitnext vous propose un zoom sur 7 épices, aromates et condiments auxquels vous pouvez d’ores et déjà faire une place de choix dans votre cuisine. Du curcuma au miso, en passant par la levure de bière et le gomasio, découvrez de nouveaux alliés santé et saveur qui, nous vous le promettons, feront autant de bien à votre palet qu’à votre corps. Débutons dès maintenant les présentations …

Le curcuma

Cette petite racine, qu’on connaît plutôt sous forme de poudre, est un trésor de santé. C’est elle qui donne sa belle couleur jaune orangé au curry (qui n’est autre qu’un mélange d’épices). Avec sa saveur douce, celui qu’on appelle également le « safran des Indes » (mais moins cher que le safran) peut par exemple vous permettre d’offrir une belle couleur à vos plats. Mais si sa couleur est indéniablement agréable à l’œil, c’est surtout pour ces vertus qu’on aime et qu’on vous encourage à consommer du curcuma. Outre ses propriétés digestives exceptionnelles, il est recommandé pour son potentiel anti-inflammatoire. La médecine traditionnelle chinoise vante ses mérites dans les cas de douleurs menstruelles, d’arthrite ou encore de rhumatismes. Pour profiter pleinement des bienfaits du curcuma, il faut bien évidemment le préférer frais plutôt qu’en poudre. Il fera des merveilles avec du riz, dans des soupes ou pour simplement agrémenter vos vinaigrettes.

La levure de bière

Voilà un aliment qui se marie à la perfection avec les salades et les crudités. Vendue en grandes surfaces sous formes de paillettes à saupoudrer sur vos plats, la levure de bière est aliment intéressant en raison de sa richesse en vitamines B (B1, B2, B5, B8 et B9) et en minéraux. Concrètement, ce sont des champignons microscopiques. On prête à la levure de bière des vertus digestives mais pas seulement : elle est aussi conseillée pour renforcer le système immunitaire et améliorer la qualité de la peau, des ongles et des cheveux. Dans ces conditions, rien de tel qu’une cuillère à soupe de levure de bière sur vos salades ! En plus de ses qualités nutritionnelles, la levure de bière apportera un bon petit goût légèrement toasté.

Le gomasio

Alors, là, on vous voit froncer les yeux … Quel est ce produit au nom étrange ? Le gomasio est un condiment japonais composé de graines de sésame grillées et de gros sel concassé (NB : « goma » signifie « sésame » en japonais). La part de sésame est bien plus importante que la part de sel (10 g de sésame pour 1 g de sel). Vous pouvez trouver du gomasio dans la plupart des magasins bio ou dans les épiceries japonaises.
Mais comment le consomme-t-on ? C’est simple, il suffit d’en saupoudrer sur vos plats. Il remplace à merveille le sel traditionnel tout en parfumant délicatement vos aliments grâce à la saveur délicieuse du sésame grillé. Il est riche en acides gras non saturé, en vitamines B et E, en phosphore, en magnésium et en fer, ce qui en fait un aliment nutritionnellement intéressant. A ceux qui ne le connaissent pas encore, on vous prévient : l’essayer, c’est l’adopter !

Miso

Autre ingrédient issue de la cuisine japonaise : le miso. C’est une pâte de soja fermenté, pure ou mélangée avec du riz ou de l’orge. Il existe des dizaine de variétés de miso : du miso blanc, l’aka miso, le dashi iri, le saiko miso … Vous allez nous dire « très bien mais on en fait quoi du miso ? ». Le miso peut être utilisé comme assaisonnement dans une soupe ou un plat de légumes. Il peut aussi servir de base à la confection de bouillons ou de sauces (voir notre recette de soupe au miso). Il faut bien savoir qu’en fonction du type de miso choisi, son goût est plus ou moins prononcé mais tous permettent de saler les aliments et de remplacer ainsi le sel traditionnel ou les bouillons en cube. C’est un condiment riche en vitamines B mais aussi en « bonnes bactéries » pour votre organisme. Il renferme en effet des probiotiques qui sont très bénéfiques pour le bien-être de votre système digestif. Le miso étant un aliment salé, il faut toutefois le consommer – au même titre que le sel – avec parcimonie. Vous pouvez en trouver facilement en magasins bio.

L’ail

On vous entend déjà nous dire : « l’ail donne mauvaise haleine et il est difficile à digérer ». Mais voilà, se priver d’ail, c’est se priver d’un aliment aux multiples bienfaits. En Asie, il est même considéré comme un aliment santé majeur. On lui prête des propriétés anti-cancer mais il est surtout un formidable allié de votre immunité. Pour faire simple, il agit aussi bien sur les virus hivernaux, sur les champignons (mycoses) que sur les soucis intestinaux. Comme pour le curcuma, il est préférable de le consommer frais plutôt qu’en poudre ou déshydraté car, sous ces formes, ces vertus sont largement éventées.
L’idéal est de consommer régulièrement de l’ail. Tous les jours pour ceux qui l’apprécient, plusieurs fois par semaine pour les plus réticents. Pour en diminuer son goût, commencez par retirer le petit germe vert qui se site au milieu de la gousse. Ensuite, si, cuit à la poêle, vous le trouvez trop fort en goût, placez-le avec vos légumes dans un cuit-vapeur. La gousse ressortira moelleuse et bien plus douce. La version crue reste, elle, réservée aux plus aguerris d’entre vous.

Le gingembre

Autre grand classique de la cuisine asiatique, le gingembre possède de nombreuses propriétés. La médecine chinoise lui confère des vertus digestives et circulatoires et affirme qu’il est un aliment efficace en cas de rhumatismes. S’il est abondamment consommé en Asie, en France, nos palets sensibles ne lui accordent que trop rarement une place dans nos assiettes. A tort. A petite dose, le gingembre offre en effet un goût citronné et rafraîchissant à des plats à base de volaille ou encore dans des vinaigrettes. Un petit morceau à infuser dans une tasse de thé vert est également un très bon moyen d’apprécier le parfum du gingembre. Ce cocktail est notamment excellent en hiver, contre les maux de gorge.

Le thym

On termine avec une herbe furieusement parfumée : le thym. Très populaire dans la cuisine provençale, on le connaît bien sur les grillades estivales. Mais cette plante aromatique, dont il existe plusieurs sortes (thym citron, thym zaatar, serpolet…), mériterait d’être accommodée pas seulement pendant les vacances d’été. Dans une papillote de poisson, sur une poêlée de légumes ou encore en tisane, le thym vous permet de donner du panache à vos recettes tout en vous faisant bénéficier de ses bienfaits. Antiseptique, anti-inflammatoire, bonne pour les voies respiratoires et les digestions difficiles, cette plante très odorante est un trésor de santé. Comme pour toutes les plantes aromatiques (basilic, persil, aneth, estragon…), il est toutefois recommandé de consommer le thym dans sa version frâiche plutôt que séchée, et ce afin de profiter au mieux de ses vertus. Par ailleurs, comme tous les végétaux (herbes, fruits et légumes), il est préférable de le consommer issue de l’agriculture biologique.

Le plus efficace des coachings commence ici

Choississez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.


choisir meilleur vinaigre sante fitnext

Bien choisir son vinaigre

Très utilisé dans les assaisonnements, le vinaigre est souvent présenté comme un aliment santé. Cependant, tous les vinaigres ne se …