Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Graines : ces petits aliments qui boostent nos assiettes

graines aliments qui boostent nos assiettes

Elles sont petites, noires, brunes, vertes ou encore beiges. Elles peuvent être de tournesol, de lin, de courge, de sésame ou encore de chia. Elles sont surtout de véritables trésors de santé que l’on gagnerait à manger plus souvent. Mais voilà, on n’y pense pas toujours et, surtout, on ne les connaît pas forcément très bien. Fitnext vous propose donc un top 6 des meilleures graines et quelques conseils pour les déguster et profiter au maximum de tous leurs bienfaits. Suivez le guide !

Les graines de tournesol

Parmi les graines les plus connues, il y a bien évidemment les graines de tournesol. On les connaît bien et on en a tous déjà mangé. Mais voilà, des graines de tournesol, on connaît surtout la version grillée et salée. Si cette dernière, beaucoup trop grasse, n’est pas conseillée dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, les graines de tournesol non salées et non grillées sont, elles, des aliments très intéressants sur le plan nutritionnel. Elles sont en effet riches en acides gras insaturés, en fibres et en vitamine E. Des nutriments bons pour la peau, les artères et mais aussi le transit. Rien de tel donc qu’une petite poignée de graines de tournesol, de préférence issue de l’agriculture biologique, pour agrémenter une salade ou une poêlée de légumes.

Les graines de courge

Un peu moins connues que les graines de tournesol, les graines de courges sont reconnaissables à leur couleur verte foncée et à leur forme ovale et aplatie. Comme tous les oléagineux, elles sont riches en protéines végétales, en oméga-3, en vitamine A, en magnésium et en potassium. Elles sont très nourrissantes et réputées pour leurs vertus diurétiques. En cuisine, c’est simple : les graines de courges, grâce à leur petit goût de noisette, donnent de la saveur mais aussi du croquant à vos salades. Elles peuvent également être consommées nature ou mélangées à d’autres variétés d’oléagineux (amandes, noisettes, etc, …) pour un encas anti-fringale très efficace.

Pavot et sésame

Utilisées surtout dans du pain ou des pâtisseries, les graines de pavot et de sésame sont peu présentes dans les placards de nos cuisines. A tort ! Bonne source de manganèse, de phosphore et de vitamine B, le pavot est une graine aux propriétés calmantes et anti-inflammatoires. De son côté, le sésame, symbole d’immortalité en Inde, renferme une bonne quantité de vitamine E et d’antioxydants. On le retrouve largement dans la cuisine asiatique, et notamment au Japon où il fait partie des composantes du fameux régime Okinawa. Pour profiter des bienfaits de ces deux graines, il suffit de les incorporer à des crudités ou des woks de légumes. On peut aussi en ajouter une pincée sur du riz ou sur une viande blanche. Notez que pour un parfum plus prononcé, vous pouvez faire griller les graines de sésame à la poêle. Sans ajouter de matières grasses, bien sûr.

Le lin et le chia

Enfin, on termine avec deux graines assez méconnues : les graines de lin et les graines de chia. Les graines de lin sont de petites graines blondes qu’il est conseillé de consommer moulues pour faciliter leur digestion. Elles sont très riches en oméga-3 et ont des effets bénéfiques sur l’appareil digestif. Elles possèdent un petit goût qui rappelle celui de la noix et sont délicieuses en poudre dans un yaourt, une compote ou une salade composée. Très consommées en Amérique du Sud où elles sont synonyme de force dans la langue maya, les graines de chia sont très peu connues en France. Sources de fibres, de protéines végétales, d’acides gras insaturés et d’antioxydants, elles se consomment comme le lin : moulues dans des yaourts, des salades ou dans des smoothies.
Comme d’autres aliments, toutes ces graines sont caloriques mais bonnes pour la santé, grâce à leur richesse en nutriments et notamment en acides gras de qualité. On en trouve très facilement dans les magasins bio mais, dernier conseil et pas des moindres, il faut savoir que leur conservation est délicate. La plupart des graines rancissent assez vite, il faut donc les conserver dans un bocal hermétique et, de préférence, au réfrigérateur. Voilà, maintenant, vous savez tout. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix !

bienfaits graine lin

Par Erwann Menthéour.

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.