Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

« Je veux devenir végétarien », comment s’y prendre en douceur ? 5 conseils

Devenir végétarien avec Fitnext

Devenir végétarien, est-ce difficile ? Évidemment, changer son régime alimentaire n’est pas chose simple. Pour y parvenir il faut avant tout l’avoir décidé et en avoir envie. Le but n’est pas de se sentir frustré, ni d’aller trop vite dans la démarche. Fitnext vous fait 5 recommandations pour que devenir végétarien soit plus facile pour vous.

 

1. Soyez sûr de vos motivations avant de devenir végétarien

On ne devient pas végétarien pour faire plaisir à quelqu’un d’autre ou par effet de mode … Devenir végétarien doit être une envie personnelle. Qu’est-ce qui vous pousse à sauter le pas ? Votre état de santé, la condition animale, l’impact sur l’environnement : les motivations peuvent être variées, à vous de choisir la vôtre. Si vous ne le faites pas pour vous et vos propres convictions, le processus risque de vous paraître bien plus difficile.

À lire aussi : La motivation Fitnext

 

2. Inutile de devenir végétarien du jour au lendemain

Vouloir devenir végétarien trop vite, trop brutalement n’est pas une solution. Le but n’est pas de ressentir de la frustration ou de se forcer, alors allez-y à votre rythme.
Commencez par supprimer la viande rouge : l’élevage bovin est surement celui qui a le plus d’impact sur l’environnement. De plus, la viande rouge est très grasse et acidifie beaucoup votre organisme. Privilégiez le poisson avant la viande, c’est une démarche plus intéressante pour devenir végétarien. Diminuez ensuite petit à petit votre consommation de viande et poisson et programmez-vous des jours sans viande, c’est aussi une solution pour que la transition se fasse plus en douceur. N’oubliez pas qu’aujourd’hui la majeure partie de l’élevage en France est d’origine industrielle et contient pesticides et antibiotiques (la viande blanche par exemple est à 90-95% industrielle). Si devenir végétarien est trop difficile, testez peut être le flexitarisme.

A lire aussi : Le régime flexitarien, une alternative au végétarisme ?

 

3. Cherchez d’autres sources de protéines pour devenir végétarien

Lorsque vous allez commencer à réduire votre consommation de viande, voire la stopper, vous allez devoir trouver d’autres sources de protéines. Contrairement à certaines idées reçues, on trouve des protéines dans de nombreux aliments, et pas uniquement dans les produits d’origine animale ! Les légumineuses en sont très fournies, certaines céréales aussi, et le quinoa en contient également. Surtout qu’une portion de légumineuses et une autre de céréales, lors d’un repas, vous apporte autant de protéines qu’un morceau de viande. C’est l’occasion de découvrir des végétaux protéinés que vous ne connaissez peut être pas. Devenir végétarien ne veut pas dire oublier la gourmandise. Apprenez à cuisiner les végétaux de manière gourmande et à les déguster selon vos goûts, à travers les recettes Fitnext.
N’oubliez pas que les oeufs sont autorisés dans le régime végétarien. Si vous les choisissez de bonne qualité, ils vous apportent une bonne quantité de protéines ainsi que de la vitamine B12, .

A lire aussi : Végétariens et musclés !

 

4. Boostez votre alimentation pour éviter les carences

Lorsqu’on devient végétarien, il est d’autant plus important de faire attention à ses apports en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Devenir végétarien c’est aussi apprendre à varier son alimentation pour combler ses apports. Prenez le temps de cuisiner et consommer un large panel de légumes différents. Essayez de manger vos légumes toujours accompagnés d’une céréale ou d’une légumineuse. N’oubliez pas non plus de varier et manger suffisamment de fruits, oléagineux, graines, herbes aromatiques ou encore d’épices qui apporteront du pep’s à vos repas mais aussi un tas de nutriments essentiels. Si vous vous sentez très fatigué, ou constatez un début de carence, n’hésitez pas à booster votre alimentation à l’aide de super-aliments. La spiruline par exemple est un réel ingrédient miracle pour les végétariens : bourrée de protéines, minéraux et vitamines, notamment la B12 qui est essentielle pour l’organisme et le fonctionnement du cerveau. Il est habituellement rare de trouver cette vitamine dans les végétaux.

A lire aussi : Quels compléments alimentaires naturels pour booster vos apports ?

 

5. Devenir végétarien c’est faire attention aux produits trop transformés

L’alimentation végétarienne ou végétalienne a subi un très gros effet de mode. Résultat : les industriels se sont jetés sur l’occasion et ont innové avec des produits ultra-transformés. Certes, ils ne contiennent pas de viande, mais ils ne sont pas pour autant meilleurs pour la santé. Ils contiennent souvent pas mal de conservateurs, de sucre, d’agents de texture ou encore d’arômes et d’exhausteurs de goût. Attention alors à tout ce qui est steak végétal, plat préparé vegan, ou autre “fausse viande” végétale. Privilégiez les aliments sous leur forme la moins transformée possible. Fitnext vous recommande de cuisiner vous-même vos steaks végétaux avec des légumineuses ou des céréales complètes.

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.