Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Le jeûne intermittent, un bon choix pour la santé ?

jeune intermittent

 

Le jeûne intermittent a le vent en poupe et apparaît comme la nouvelle méthode miracle pour perdre du poids. Efficace ? Peut être. Mais est-ce un choix judicieux pour la santé ? Quelques inconvénients existent et sont à prendre en compte avant de se lancer. Fitnext vous expose son point de vue.

En quoi consiste le jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent consiste à alterner une période de jeûne avec une période de prises alimentaire au cours d’une journée de 24h. Nous jeûnons déjà naturellement environ 6 à 10 heures chaque nuit. Lorsqu’on pratique le jeûne intermittent, le but va être de rallonger cette période de jeûne à 16h minimum. C’est à dire qu’on va arrêter de manger à partir de 20h et prendre son prochain repas qu’à partir de 12h le lendemain. Mais, libre à chacun de gérer sa période de jeûne de 16h comme il le préfère.

Le jeûne intermittent : l’avis Fitnext

Le but du jeûne intermittent n’est en aucun cas de s’affamer, ni de se restreindre en quantité et en calories, simplement de réduire la durée sur laquelle on va pouvoir manger. Du coup, on dispose de moins de temps et moins de repas pour atteindre son apport calorique journalier. Cela peut être un inconvénient majeur sur le plan nutritionnel, mais pas que …

À lire aussi : Idée reçue : toutes les calories se valent ! 

Moins qualitatif sur le plan nutritionnel

Comme on dispose de moins de temps et moins de repas dans la journée pour s’alimenter, on va avoir tendance à se tourner vers des aliments caloriques et pas toujours sains pour couvrir ses apports. En effet, après la période de jeûne prolongée, notre organisme va chercher des aliments à forte densité calorique, et se tourner plus facilement vers les aliments riches en protéines, en graisses, en sucres mais aussi acidifiants ! Et cela au détriment des aliments les moins riches et les plus importants comme les légumes et les fruits qui sont les plus pourvus en minéraux, vitamines, et antioxydants.

Ces repas, certes moins nombreux, vont toutefois impacter de manière beaucoup plus importante votre équilibre physiologique comme par exemple la balance acido-basique et votre glycémie. Ce qui risque d’affaiblir votre organisme et favoriser l’apparition de maladies métaboliques et environnementales.

Autre souci : pour couvrir un apport journalier de 2000 calories par exemple, en seulement deux “gros” repas “healthy” (celui du midi et celui du soir), on va avoir besoin de consommer beaucoup plus de légumes lors d’un seul repas qu’en temps normal. Il y a alors le risque de distendre l’estomac, et donc d’avoir ensuite envie de manger beaucoup plus lors d’un repas libre.
Au contraire le fait de multiplier les repas et collations (fruits et d’oléagineux), vous permettra plus facilement d’introduire suffisamment de légumes, de fruits et de bonnes graisses dans votre alimentation en quantité raisonnable, et donc d’optimiser l’absorption des vitamines et minéraux.

À lire aussi : les oléagineux, zoom sur ces pépites nutritionnels. 

Côté digestion

Certes, il est important de laisser une fenêtre de repos au système digestif, mais le mieux reste tout de même de faire preuve d’équilibre. Manger sur une plage horaire de 12h et jeûner sur une plage horaire de 12h est plus approprié pour espacer suffisamment ses repas et augmenter le nombre de petites prises alimentaires au cours de la journée. On ressent moins la faim lorsqu’on multiplie les petits repas. De plus, lorsqu’on mange en moins grande quantité, la digestion est plus facile et plus rapide. On gagne alors de l’énergie sur la digestion, de l’énergie qui pourra être utilisée lors vos entraînements sportifs et pour la récupération musculaire.

À lire aussi : Améliorer sa digestion 

Le jeûne intermittent, mieux pour les hommes que pour les femmes ?

Pratiquer le jeûne intermittent peut s’avérer intéressant pour un homme, mais n’est pas aussi bénéfique pour une femme. Les jeûnes courts de 16h à 48h ne sont effectivement pas tellement intéressants pour les femmes, surtout si leur objectif est de maigrir. Pourquoi ? Cela sollicite les fonctions vitales de stockage des graisses pour pallier aux périodes de famines. Contrairement aux hommes, les femmes stockent naturellement lorsqu’elles sont privées de nourriture tout simplement pour pouvoir assurer une grossesse éventuelle au cas où cela devait se reproduire.

Pour qu’un jeûne devienne intéressant pour une femme, il vaut mieux que ce dernier dure au moins trois jours. Jeûner 3 jours deux fois par an serait de plus très bénéfiques pour soulager et soigner certaines maladies inflammatoires, à l’image de la monodiète Fitnext, qui a été initiée précisément pour associer les vertus du jeûne aux effets dépuratif des végétaux.

Mais, que ce soit pour perdre du poids, prendre de la masse, ou autre, il y a un plus grand intérêt à multiplier les prises alimentaires au cours de la journée et s’octroyer un grand ménage 2 fois par an, en faisant une monodiète. Chez Fitnext on vous conseillera de compléter le tout avec un dîner monodiète par semaine et le tour est joué !

À lire aussi : Pourquoi les femmes maigrissent moins vite que les hommes 

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.