Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Tout comprendre sur le cholestérol !

Pour enfin tout comprendre au cholestérol qui détermine l'état de notre coeur

Ce terme de choléstérol est la cause de biens des tourments et pourtant on ne sait pas trop ce qui se cache derrière. il nous est donc apparu important chez Fitnext de nous y arrêter brièvement.

Le cholestérol, qu’est-ce que c’est ?

Le cholestérol est un lipide qui exerce plusieurs fonctions importantes. Il a un rôle de constituant des membranes cellulaires. Il est également précurseur de nombreuses hormones (notamment génitales et surrénales) et des sels biliaires (qui participent à la digestion des graisses alimentaires).   Il est donc essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, et c’est seulement lorsque son taux est excessif que cela pose problème. On le mesure par dosage sanguin de manière indirecte, grâce aux transporteurs auxquels il se lie pour naviguer dans le sang (le cholestérol n’est pas hydrosoluble mais liposoluble, il doit donc se fixer à une lipoprotéine pour circuler). On en trouve trois types: les HDL (ceux qui ramènent le cholestérol vers le foie), les LDL (qui parcourent le chemin inverse), et les VLDL (qui eux s’occupent des triglycérides).

Quel est le danger d’un taux de cholestérol élevé ?

C’est un taux élevé de LDL ( le « mauvais cholestérol ») qui va alerter votre médecin car on estime que la mise en circulation d’une importante quantité de cholestérol augmente le risque potentiel de dépôt de plaque d’athérome (c’est-à-dire de lipide) sur les parois artérielles ou veineuses. Ce dépôt de plaque peut provoquer une athérosclérose du vaisseau sanguin car en se liant avec d’autres molécules (notamment des plaquettes sanguines), il va le rendre rigide. S’il prend des proportions importantes, il y a même risque d’obstruction par athérotrombose, voire d’embolie si le thrombus ainsi formé se détache, part dans la circulation et s’en va boucher un vaisseau de plus petit diamètre. A l’inverse, le taux de HDL est normalement un indicateur du bon fonctionnement du métabolisme et du cholestérol dans son usine (le foie). Mais tout n’est pas aussi simple, comme souvent quand il s’agit du corps humain ! Explications…

Comment peut-on se retrouver avec un taux élevé ?

Il faut savoir que le cholestérol est principalement métabolisé par le foie, à hauteur de 70 à 80%, le reste est fourni par l’alimentation (Si cette dernière est équilibrée bien sûr). C’est en effet là que se situe le principal problème. Un excès de graisse saturée et de cholestérol, mais surtout de protéines d’origine animale, va anormalement augmenter la proportion de cholestérol exogène et saturer les transporteurs HDL. L’excès de cholestérol va ainsi se lier aux LDL et se retrouver dans la circulation sanguine. On retombe sur la situation décrite plus haut.

Notre alimentation actuelle nous pose problème.

L’alimentation « moderne », riche en viande animale, est donc le facteur de risque principal. Elle implique également un déficit en oméga 3, autre facteur de risque de maladie cardio-vasculaire. Lorsqu’il y a dépôt de ces fameuses plaques, ce risque est augmenté. Or ce phénomène est facilité, par le contexte inflammatoire dans lequel baigne notre organisme, et ce en raison, d’un rapport oméga 6/oméga 3 quatre à cinq fois supérieur à la normale. L’inflammation favorise la formation de radicaux libres susceptibles d’attaquer les lipoprotéines. Elles sont de fait rendues inaptes et sont incapables de se déplacer correctement. Elles vont donc se fixer sur les vaisseaux entraînant le phénomène d’athérosclérose. D’autant que l’agrégation plaquettaire est elle aussi favorisée par la forte proportion en oméga 6 de notre assiette.

Notre alimentation moderne trop riche en protéines animales et trop faible en oméga 3 augmente le risque de maladies cardio-vasculaires. Rappelons que ces maladies sont la première cause de mortalité au monde!

Nous espérons qu’à la lumière de ce bref résumé sur l’obscur « cholestérol » vous ne céderez pas, ou plus, aux promesses miraculeuses mais dangereuses, pour ne pas dire mortelles, des régimes hyper-protéinés.

Par Erwann Menthéour

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.