Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Les œufs : bien les choisir pour profiter de leurs bienfaits

Il existe des aliments qui ne font pas toujours l’unanimité. C’est le cas des œufs. Certains vantent leurs bienfaits et en font un aliment de base de leur alimentation. D’autres les fuient, arguant qu’il sont mauvais pour la santé en raison de leur forte teneur en cholestérol et de leur origine par toujours très sûre. Fitnext vous propose aujourd’hui de faire le point sur les œufs : Comment bien les choisir ? Quelles sont leurs vertus ? Combien peut-on en manger ? Faut-il se méfier de certains œufs ? Nous allons vous réconcilier avec cet aliment qui peut, on vous l’assure, devenir un allié de votre santé. Suivez le guide !

Les critères de choix

Faire ses courses demande un peu d’attention. Ce principe est vrai pour les fruits, les légumes, la viande mais peut-être encore plus quand il s’agit de choisir des œufs. Il existe en effet une catégorisation des œufs qu’il est nécessaire de connaître afin de faire le meilleur choix en terme de qualité. Cette catégorisation peut se lire directement sur la coquille des œufs et comporte plusieurs informations. Tout d’abord, les œufs sont parfois annotés des lettres A ou B. Le « A » correspond à des œufs frais (moins de 28 jours) ou extra-frais (moins de 9 jours) tandis que le « B » renvoie à des œufs destinés à l’industrie agro-alimentaire qui serviront donc à la confection de biscuits, de pâtes ou de plats préparés. La fraîcheur des œufs est importante et il est bien évidemment recommandé de choisir des œufs extra-frais. Ensuite, les œufs sont systématiquement marqués d’un chiffre qui va de à 0 à 3. Cette classification est capitale et vous allez rapidement comprendre pourquoi.

Code type d’oeuf condition de vie de la poule

Code 0 : Œuf « bio » Poule élevée en plein air (agriculture biologique)
Code 1 : Œuf « de plein air » Poule élevée en plein air (non issue de l’agriculture biologique)
Code 2 : Œuf « au sol » Poule élevée en hangar
Code 3 : Œuf de batterie Poule élevée en cage

A la lecture de ces codes, on appréhende clairement les différences nutritionnelles et gustatives qu’il peut y avoir entre un œuf de type 0 et un œuf de type 3. Ainsi, la qualité d’un œuf de poule élevée en plein air avec une nourriture saine sera forcément bien meilleure que celle d’un œuf de poule qui est enfermée en cage et n’a jamais vu la lumière du jour. Comme pour les fruits et les légumes, le choix d’un produit issu de l’agriculture biologique est toujours préférable. Outre un facteur indéniable de santé pour le consommateur, bien choisir ses œufs est aussi un acte citoyen vis-à-vis des animaux et de leurs conditions d’élevage.

La question du cholestérol

Accusé d’être un aliment générant du cholestérol, l’œuf est parfois délaissé par celles et ceux qui souhaitent faire attention à leur poids et à leur santé. Il faut tout d’abord savoir que c’est dans le jaune, et uniquement dans celui-ci, que se trouve le cholestérol incriminé. Un œuf contient entre 200 et 300 mg de cholestérol et celui-ci, ne l’oubliez pas, est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il est donc important de ne pas faire la chasse coûte que coûte au gras. Il suffit juste de consommer les bons et de bannir les mauvais. Part ailleurs, de nombreuses études ont prouvé que les aliments riches en cholestérol mais faibles en acides gras saturés, comme le jaune d’œuf, ont des effets mineurs sur le taux de cholestérol sanguin. Ainsi, les œufs, consommés bien évidemment avec modération, ne sont pas des aliments problématiques pour la santé. Faut-il encore bien les choisir, comme on l’a vu plus haut, et les incorporer à une alimentation variée et équilibrée. Par ailleurs, il faut noter que les œufs contiennent des substances intéressantes pour l’organisme et notamment deux antioxydants : la lutéine et la zéaxanthine. Ces deux molécules, qui donnent la couleur jaune-orangé à l’œuf, aident à prévenir les maladies liées au vieillissement et interviennent dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Une excellente source de protéines

L’autre atout des œufs, et plus précisément du blanc d’œuf, est sa forte teneur en protéines. Ces dernières sont dites « complètes » car elles renferment les 9 acides aminés essentiels à l’organisme, des acides aminés que le corps ne peut produire lui-même. A ce titre, les protéines des œufs sont souvent utilisées comme référence pour déterminer la qualité des autres protéines alimentaires. Outre les protéines, les œufs sont également riches en sélénium et en vitamines B2, B12 et D.

Satiété et rapidité de préparation

Si l’œuf est un aliment nutritionnellement intéressant, il est aussi pratique pour trois raisons. Premièrement, c’est un aliment riche en protéines donc rassasiant. Avec lui, pas de fringale deux heures après les repas. Deuxièmement, les œufs sont plus accessibles (financièrement) que la viande et leur préparation est rapide. Enfin, il existe mille et une manière de les accommoder : en omelette, durs, mollet, sur le plat, brouillés, en salade, avec des légumes, des herbes fraîches, etc … Bref, avec les œufs, pas de monotonie dans l’assiette ! Il est juste important de veiller à ne pas les cuisiner avec trop de matière grasse (friture, par exemple) afin de limiter l’apport en mauvais gras.

 

 

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.