Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Manger bio, une arme bien-être

manger_bio_une_arme_bien_etre

Manger bio. Voilà qui pour beaucoup, relève d’un simple effet de mode. Pourtant, il s’agit peut-être là d’une des armes à notre disposition pour enrayer la logique de destruction de nos santés des industriels de l’agro-alimentaire.

 

Le bio n’est pas une mode. C’est une nécessité. En cause, les attaques quotidiennes que notre corps subit face aux divers produits que l’on peut trouver sur nos fruits et légumes. Au premier rang desquels, les pesticides. Ces produits sont largement utilisés dans l’agriculture intensive, afin de protéger les plantes d’attaques d’insectes et autres fléaux. La productivité est donc le maître mot.

 

Seulement voilà, ces produits peuvent avoir sur la santé des hommes des effets néfastes. Nombre d’agriculteurs ont subi de graves problèmes de santé, étant les premiers au contact de ces produits. Produits dont les tests en laboratoires sont très loin d’être fiables, puisqu’ils reposent sur les données fournies par les fabricants. Et encore, il s’agit là d’une infime minorité d’entre eux, les autres n’ayant tout bonnement pas été testés.

 

Le bio, c’est une sorte de garantie minimum de préserver son corps des agents phytosanitaires, dont l’omniprésence relève du scandale sanitaire. Surtout, ceux-ci font perdre aux aliments leur qualité nutritionnelle. La valeur des aliments a drastiquement chuté au cours du siècle passé. Une pêche des années 1950 contenait environ 26 fois plus de vitamine A qu’une pêche d’aujourd’hui. Glaçant.

 

Votre corps a besoin, pour fonctionner normalement, doit répondre à des apports nutritionnels conseillés. Or, de par la chute de la qualité de nos aliments, nous n’avons plus les nutriments suffisants. Le bio garantit 30 à 40% d’apport en nutriments essentiels en plus par rapport aux aliments de la consommation courante. Mais attention, par bio, on entend du vrai bio. Pas le bio produit hors sol à des milliers de kilomètres d’ici, et qui permet simplement au fabricant d’apposer l’étiquette bio sur le produit une fois en rayon. Certes, l’écueil du prix est une réalité. Mais l’avantage des magasins bio, c’est qu’ils proposent aussi des produits en vrac (fruits secs, céréales, légumineuses etc.). Le prix en redevient tout-à-fait abordable. De plus, cuisiner soi-même ses plats permet de maîtriser bien mieux les quantités consommées, de gâcher moins, et donc de faire du bien au porte-monnaie.

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.