Les tisanes, vos partenaires santé

tisane-infusions

Chez Fitnext, nous vous encourageons à consommer des produits naturels, les moins transformés possible, et ce afin de profiter des bienfaits que nous offre la nature. Parmi ces produits qui nous tiennent vraiment à cœur, il y a les tisanes. Les plantes sont en effet de véritables alliés pour votre santé : chacune possède des vertus particulières qui peuvent vous donner un coup de pouce pour soigner les petits maux du quotidien et/ou retrouver la forme. Le printemps étant la saison idéale pour vous offrir une bonne détox, voici quelques conseils pour choisir les tisanes les mieux adaptées.

Non, les tisanes ne sont pas des boissons d’un autre temps et ne sont pas réservées aux personnes âgées. Bien au contraire ! Depuis quelques années, ces dernières se sont refaites une petite jeunesse et on constate un véritable engouement. Ainsi, les Français en boivent en moyenne 132 tasses par an et nous sommes passés de 2 800 tonnes en 2001 à 3 300 tonnes en 2015, soit 18% d’augmentation. Vous l’aurez compris, les tisanes sont aujourd’hui à la mode. Mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, cette tendance n’est pas si nouvelle.

Une tradition millénaire

Les tisanes sont en effet connues depuis bien longtemps et ce sur tous les continents. Ainsi, au fil des millénaires, les hommes ont appris à reconnaître les plantes, ont découvert leurs bienfaits et se sont mis à les utiliser en fonction de leurs besoins. Chaque peuple, selon son lieu d’habitat, possédait son panel de plantes et en faisait une consommation régulière. Les plantes étaient même très souvent utilisées dans des rituels. Aujourd’hui, les savoirs ont été transmis et les plantes continuent à être cultivées et consommées pour leurs vertus. Et si les herboristeries sont de moins en moins nombreuses, les rayons thé et tisane des magasins (notamment des boutiques bio) sont, eux, de plus en plus conséquents.

Les plantes et leurs vertus

La nature est d’une immense richesse et les plantes en sont le parfait exemple. Tonifiantes, relaxantes, digestives, détoxifiantes, diurétiques, amaigrissantes ou encore galactogènes, les propriétés des tisanes sont nombreuses. A chaque maux ou presque correspond une ou plusieurs plantes. Voici un petit tour d’horizon des tisanes les plus intéressantes :

Le thym : antiseptique, antibactérien et antifongique naturel puissant, le thym est une plante formidable aux très nombreuses vertus. En hiver, il est un allié de poids pour lutter contre les virus respiratoires (rhume, sinusite, bronchite, etc …) et ce grâce à sa richesse en phénol. Dans ces cas-là, on le marie très souvent avec le romarin et/ou l’eucalyptus. Le thym est également réputé pour ses bienfaits contre la toux et les maux de gorge et permettrait de lutter contre l’acné, les poux, les aphtes et les problèmes de peau du type eczéma. Notez qu’il existe plus de 300 variétés de thym mais la plus usitée est le thymus vulgaris.

La camomille : fleur blanche au cœur jaune d’or, la camomille est une plante star de la phytothérapie. Comme le thym, elle possède de nombreuses vertus mais elle est surtout réputée pour son action bénéfique sur le sommeil. Apaisante, on la retrouve très souvent associée à la fleur d’oranger avec laquelle elle forme un « cocktail » efficace pour tomber dans les bras de Morphée et dormir comme un bébé.

Le gingembre : Racine originaire d’Inde et élément phare de la médecine ayurvédique, le gingembre est un puissant tonifiant et vivifiant pour l’organisme. Il booste les défenses immunitaires et possède des propriétés antivirales et antibactériennes. Associé au curcuma et à la cannelle, il améliore le bien-être digestif. Enfin, on lui prête des vertus aphrodisiaques (mais on vous laisse seul juge).

Les queues de cerise : connues pour leurs vertus diurétiques, laxatives et dépuratives, les queues de cerise ont une action bénéfique sur le système urinaire et sur la circulation du sang. Elles seraient très efficaces pour éliminer les déchets de l’organisme et se retrouvent, à ce titre, dans les tisanes conseillées pour perdre du poids et vaincre la cellulite.

Le chardon marie : Avec l’arrivée du printemps, rien de tel qu’une bonne détox pour repartir sur de bonnes bases. Dans cette optique, nous vous conseillons vivement le chardon marie. Originaire du bassin méditerranéen, cette plante est utilisée pour améliorer la fonction hépatique, protéger contre les dommages du foie et accélérer la régénération des cellules du foie endommagé. Son principe actif : la silymarine. Combiné avec l’artichaut et le radis noir, le chardon marie est excellent pour détoxifier le foie et le garder en bonne santé.

L’ortie : Cette mauvaise herbe invasive et urticante a bien mauvaise réputation et pourtant … Elle possède des propriétés très intéressantes. Elle est notamment très riche en minéraux et en oligo-éléments et, à ce titre, est une plante vivement recommandée pour les personnes fatiguées et/ou déminéralisées. Idéale donc pour se refaire une santé à l’arrivée du printemps

Tisane, décoction, macération, infusion … faisons le point !

Une fois que vous avez fait votre choix et sélectionné une ou plusieurs plantes pouvant vous convenir, il vous faut encore faire le tri entre décoction, macération et infusion. Sous ces appellations, nous retrouvons forcément des tisanes. Toutes sont en effet des boissons à base d’eau chaude ou froide et de plantes. Seul le mode de préparation diffère.

  • La décoction consiste à plonger les plantes dans de l’eau froide qu’il faut ensuite monter à ébullition. Quand l’eau bout, on retire la casserole du feu et on la recouvre quelques minutes avant de consommer la boisson chaude ou froide. La décoction est surtout utilisée pour les racines et les graines.
  • L’infusion consiste, elle, à verser de l’eau chaude (environ 80°) sur des feuilles ou des fleurs et à les laisser infuser pendant quelques minutes avant de la consommer.
  • Moins courante, la macération est réalisée en laissant reposer les plantes (de quelques minutes à plusieurs jours) dans un liquide (de l’eau, de l’alcool, de l’huile ou encore du vinaigre) afin d’en extraire les principes actifs.

Quid du thé ?

Comme pour les tisanes, on utilise une plante (les feuilles de théier) que l’on fait infuser avant de déguster le breuvage. La différence est que le thé contient de la théine, une substance stimulante comme la caféine. Il existe de très nombreuses variétés de cette plante originaire de Chine mais préférez le thé vert au thé noir en raison de sa richesse en antioxydants.

Du bio et du vrac

Pour des raisons économiques, écologiques mais aussi de santé, nous vous encourageons vivement à opter pour des tisanes (et du thé) issues de l’agriculture biologique et proposées en vrac. Le vrac est en général moins cher et évite de surconsommer des emballages, notamment plastiques. Par ailleurs, en privilégiant le bio, vous offrez à votre corps le meilleur des plantes et uniquement le meilleur. Il faut en effet savoir que les plantes utilisées pour les tisanes et les thés industriels sont souvent traitées avec des pesticides.

Ainsi, en 2014, l’Agence canadienne d’inspection des aliments avait montré que sur dix marques connues de thé – la boisson la plus consommée au monde après l’eau –, cinq contenaient des pesticides dans des proportions dépassant les limites maximales de résidus autorisées, selon la loi sur les produits antiparasitaires. Il en va malheureusement de même pour les tisanes. Il est donc important de garder ces informations à l’esprit et de faire des choix en tant que « consommaCteurs ». De cette manière, vous ferez du bien à la nature et celle-ci vous le rendra bien !

Le plus efficace des coachings commence ici

Choississez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.