Depuis le début de l’aventure Fitnext, c’est une question récurrente de la part de nos coaché(e)s : manger du pain, est-ce compatible avec la santé durable ? Interrogation tout à fait légitime puisqu’en France, le pain est une tradition culinaire qui possède une place de choix sur les tables. Afin d’y voir plus clair, Fitnext vous propose de découvrir les avantages et les inconvénients de cet aliment phare de la gastronomie française.

Le pain et la gastronomie française

Entre les Français et le pain existe une véritable histoire d’amour qui, aujourd’hui encore, ne se dément pas. Comme le souligne le site planetoscope.com dans une étude dédiée au pain, ce dernier, consommé par 98% des Français, est un véritable aliment de base. Chaque Français en consomme en effet 58kg par an, soit environ 160g par jour.

Il représente même la principale source de féculents, devant les pommes de terre, les pâtes et le riz. Et pour cause : à chaque repas, il trouve sa place. On le déguste en effet aussi bien en tartine au petit déjeuner, en sandwich pour le déjeuner, avec un morceau de chocolat en guise de collation et pour accompagner un morceau de fromage lors du dîner.

Simple mélange de farine, d’eau, de levure (ou levain) et de sel, le pain sait aujourd’hui séduire le plus grand nombre grâce à des recettes et des formes toujours plus nombreuses et originales. En baguette ou en miche, avec de la farine de blé ou d’autres céréales, blanc ou complet, avec des graines ou des fruits secs, chacun y trouve son compte.

Focus sur le pain blanc

Parmi les types de pain les plus appréciés, la baguette de farine blanche a le vent en poupe. On la trouve aussi bien en boulangerie qu’en grandes surfaces et son prix est généralement très attractif. Mais, les Fitnextiennes et les Fitnextiens le savent, le pain blanc n’est pas un aliment que l’on conseille au quotidien. Il possède en effet de sérieux inconvénients. Réalisé avec des farines raffinées, il n’apporte que des calories vides et trop peu de nutriments intéressants pour l’organisme.

Par ailleurs, c’est un sucre rapide dont l’index glycémique est élevé, ce qui favorise le phénomène de prise de poids. Enfin, en raison de son composant de base – le blé -, le pain est un aliment riche en gluten et donc susceptible de poser quelques soucis à certain(e)s d’entre vous. Des soucis notamment d’ordre intestinal.

Quel pain choisir ?

Partant de ces constats, vous comprendrez aisément pourquoi, chez Fitnext, on déconseille la consommation de pain blanc. Mais pas de panique ! Il existe des alternatives. Premièrement, il est important de préférer des pains à base de farine complète et issue de l’agriculture biologique. Contrairement aux farines blanches, les farines complètes ont été réalisées avec l’ensemble du grain de blé, y compris la coque, et possède ainsi beaucoup plus de nutriments.

Concrètement, le pain complet contient trois fois plus de minéraux, d’oligoéléments et de vitamines que le pain blanc. Il possède aussi un index glycémique plus bas que ce dernier, et présente des teneurs intéressantes en phosphore, magnésium, fer végétal, zinc, vitamines B1, B3, B6 et B9. Mais pour bénéficier de tous ces avantages sans les inconvénients, il est primordial de choisir du pain complet avec la mention « bio ». Il faut en effet garder à l’esprit que le blé est une céréale qui subit énormément de traitements phytosanitaires en agriculture conventionnelle.

Outre le choix de farines complètes, vous pouvez aussi vous tourner vers des farines autres que celle de blé. Aujourd’hui, le choix est pléthorique : farine d’épeautre, farine de pois chiche, farine de maïs, farine de riz, etc. Bien sûr, on ne va pas se mentir, les pains à base de ces farines n’ont pas exactement la même consistance ni le même goût que la baguette traditionnelle. Mais c’est l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs. Et croyez-nous, vous pourriez bien être agréablement surpris(e) ! Les magasins bio possèdent généralement un large choix.

Quelle quantité ?

Contrairement aux habitudes françaises, le pain ne doit pas être un aliment de base mais un « aliment plaisir » à consommer avec modération. Pour celles et ceux qui s’offrent chaque matin un véritable petit déjeuner, vous pouvez vous accorder un ou deux tartines de pain complet avec un peu de beurre. C’est à coups sûr la meilleure manière et le meilleur moment de la journée pour le consommer.

En sandwich, à midi, il ne représente pas un menu équilibré et bénéfique. Surtout quand il est consommé avec de la charcuterie, type pâté ou saucisson. On vous le rappelle, le mélange féculents et protéines animales n’est pas recommandé pour des raisons de digestibilité.

Si votre péché mignon est le duo pain/fromage, un seul conseil : n’en faites pas une habitude. Offrez-vous ce petit plaisir de temps en temps et profitez-en pour le faire avec des produits de qualité.

A lire aussi : Tout savoir sur les légumineuses

Sachez enfin que manger du pain n’est pas indispensable au quotidien. A ce titre, il est donc inutile d’en manger tous les jours. Les glucides du pain peuvent être apportés par d’autres aliments plus intéressants sur le plan nutritionnel, comme par exemple le riz, le quinoa, le sarrasin ou encore les légumineuses.

LA recette maison

Pour celles et ceux qui voudraient se lancer dans la fabrication de pain maison, voici une recette simple à réaliser, qui ne nécessite pas de machine à pain ni de longues minutes de pétrissage.

Dans un grand saladier, mélangez 450g de farine de petit épeautre, 1 c. à c. bombée de sel, 1 c. à c. rase de bicarbonate de soude, 1 c. à c. bien bombée de levain. Ajoutez ensuite 350ml d’eau chaude et 1 c. à c. rase de vinaigre de cidre. Mélangez l’ensemble puis laissez reposer l’ensemble à température ambiante pendant minimum 12h. Le saladier doit être recouvert d’un linge propre.

Transvasez dans un moule à cake préalablement graissé (huile). Faites cuire 30 minutes à 220° à chaleur tournante avec du papier sulfurisé par dessus puis, à l’issue des 30 minutes de cuisson, retirez le papier sulfurisé et poursuivez la cuisson pendant 25 minutes à 200°.

A la fin de la cuisson, retirez le pain du moule et laissez-le refroidir (ou tiédir) avant de déguster.

Pour aller plus loin : 5 raisons d’arrêter le pain blanc, Pourquoi ne faut-il pas mélanger viande et féculents ? Gluten, c’est quoi le problème ?