La carence en magnésium est très fréquente. Elle est parfois discrète mais peut avoir des conséquences graves sur la santé en fonction de son importance. Fitnext vous explique comment « chouchouter » votre organisme grâce à cet oligo-élément essentiel qui intervient au niveau de la contraction normale de nos muscles ainsi que de la coagulation sanguine. La solution se trouve dans une alimentation riche en ce minéral.

Quand parle-t-on d’une carence en magnésium ?

La carence en magnésium est la seconde carence la plus répandue dans la population mondiale juste derrière la carence en fer. Les causes de cette insuffisance sont avant tout liées à notre alimentation et au stress.
Effectuer un bilan sanguin n’a que peu d’intérêt car les concentrations sanguines en magnésium ne sont pas révélatrices du taux de magnésium présent dans les tissus. En réalité, le seul moyen de détecter cette carence est d’écouter les messages de notre corps qui sont nombreux si on sait y prêter attention !

Quels sont les signes d’alerte d’une carence en magnésium ?

Il y a 4 signes qui ne trompent pas :

1. Fatigue chronique : un affaiblissement général pouvant être accompagné de vertiges et/ou de maux de tête.
2. Douleurs musculaires : une déficience de magnésium peut entraîner des contractures et/ou crampes. Notons qu’une gêne pénible au niveau de la mâchoire est caractéristique de la carence en magnésium. On observe aussi des dysfonctionnements de la circulation sanguine se traduisant par des engourdissements ou encore des fourmillements.
3. Troubles psychiques : Il n’est pas rare de constater une anxiété notable, des troubles de l’attention mais aussi de l’humeur (comme de l’irritabilité).
4. Troubles alimentaires : des modifications du comportement alimentaire sont causées par une perte d’appétit ou des nausées.

Certaines manifestations d’un manque de magnésium peuvent parfois être surprenantes : des convulsions, un pouls anormal ou encore des spasmes coronariens (qui se manifestent par une angine de poitrine ou une gêne thoracique). Il s’agit des pires signaux, leur manifestation est assez rare. Au moindre signal Fitnext vous conseille de suivre les recommandations de votre médecin, qui sera habilité à vous prescrire une supplémentation si nécessaire.

Écouter son corps et ses signaux vous permet de réduire le risque  d’une carence silencieuse aux conséquences parfois graves sur votre santé.

A lire aussi : La fatigue du printemps, comment l’éviter ? 5 conseils

Les bénéfices d’une alimentation riche en magnésium : ce qu’elle vous évitera !

Demeurer carencé sur une longue période, vous expose à des pathologies auxquelles vous êtes ou non déjà prédisposé. On dénombre une vingtaine de maladies pouvant découler d’une carence prolongée en magnésium. Parmi elles, on retrouve notamment :

  • L’asthme : L’augmentation du niveau de magnésium chez un asthmatique réduit considérablement ses symptômes. A contrario, un faible apport en magnésium favorise les symptômes de l’asthme et peut même exposer l’individu à développer cette maladie.
  • Le diabète : Un apport insuffisant en magnésium favorise « l’insulino-résistance » au sein de nos cellules. Ainsi l’insuline ne fait plus son travail et la glycémie a tendance à rester trop élevée. Il en résulte une exposition à un diabète de type 2.
  • Les maladies cardiaques et l’hypertension : Il existe une relation entre le taux de magnésium dans le sang et le risque de souffrir de troubles cardiovasculaires. Ainsi une carence chronique en magnésium, exposerait davantage à des pathologies cardiaques et coronariennes mais aussi aux accidents vasculaires cérébraux et à l’hypertension.
  • L’ostéoporose : Le magnésium favorise le maintien de la densité osseuse. Donc, une déficience en magnésium joue un rôle prépondérant dans l’ostéoporose.
  • L’infertilité : Une carence en magnésium peut être associée à la stérilité féminine, mais aussi au risque de fausses-couches et à la naissance d’un bébé prématuré. D’une façon générale la science a pu démontrer les incidences d’une carence en magnésium sur de nombreux troubles obstétriques et gynécologiques (comme le syndrome prémenstruel).

Optez pour une alimentation riche en magnésium pour éviter d’autres symptômes comme : les troubles intestinaux, les cystites, la mauvaise détoxification naturelle de l’organisme, les maladies rénales, les maladies du foie, l’insomnie ou encore la dégradation des dents.

Enfin, un manque de magnésium augmente le risque de surpoids ainsi que de grandes difficultés à perdre du poids dans le cadre d’une « diète ». Vous aurez du mal à venir à bout de vos kilos si vous êtes carencé en magnésium. En effet, le magnésium est un régulateur de l’appétit et du stress, il est aussi un formidable « brûle graisse » 100% naturel.

A lire aussi : Manque de magnésium : comment y remédier ?

Des aliments riches en magnésium

Pour couvrir vos besoins en magnésium et retrouver votre énergie, voici le top 10 des aliments qui en sont riches :

1. la laitue de mer, Nori, Wakamé, Kombu
2. le son de riz et de blé
3. le basilic, le persil, la coriandre et la Menthe
4. les courges
5. le cacao 
6. les graines de Fenouil, le tournesol, le sésame, le chia, le cumin ou le lin
7. la noix du Brésil
8. la farine de soja
9. l’amande
10. les épices (Safran, Clou de girofle, Curry en poudre)

A lire aussi : Graines : ces petits aliments qui boostent nos assiettes

Fitnext vous préconise de tenir compte de ce minéral dans votre alimentation quel que soit votre programme sportif.