Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

4 astuces pour éviter les problèmes de thyroïde

choux

Les problèmes de thyroïde sont très fréquents chez les femmes. Et ils peuvent expliquer les difficultés qu’éprouvent certaines d’entre elles à perdre du poids.Mais qu’est ce que la thyroïde ? C’est une glande située dans le cou qui produit des petites hormones jouant plusieurs rôles dans le corps, et en particulier au niveau de la régulation du métabolisme de base, c’est à dire le nombre de calories que consomme le corps au repos.

L’hypothyroïde ralentit votre métabolisme de base !

L’hypothyroïdie est un ralentissement de l’activité de la thyroïde ! Vous devenez plus fatigué et plus fragile car votre métabolisme de base fonctionne au ralenti et dépense très peu d’énergie ! C’est à partir de ce moment là que les kilos prennent place et ce, même si vous mangez très peu.

Mais ne vous inquiétez pas, il existe des mesures complémentaires au niveau de l’alimentation et au niveau sportif qui permettent de limiter les conséquences de l’hypothyroïdie. Tout d’abord, limitez les aliments qui perturbent l’absorption de l’iode, un oligo-élément indispensable à la production des hormones thyroïdiennes et favorisez plutôt ceux qui en contiennent le plus !

Si votre métabolisme fonctionne au ralenti à cause de l’hypothyroïde, il existe un moyen de le re-booster celui de pratiquer une activité sportive !

Le top 4 des mesures à adopter:

1-Les aliments à éviter :

Les choux (de bruxelles, chou-fleur, brocolis), les cacahuètes, les épinards, le maïs, la patate douce, le navet, les radis. Il est important de savoir qu’une fois cuits, les mauvais effets de ces aliments se feront moins ressentir !

2-Les aliments à favoriser :

Les fruits de mers ne peuvent être que bons pour votre métabolisme, (poissons, fruits de mer, algues) ces derniers sont incroyablement riches en iode. Mais également l’ail, l’oignon, ou encore le persil !

3-Augmentez votre masse musculaire !

Avoir plus de muscle signifie augmenter son métabolisme de base, puisque c’est le muscle qui consomme de l’énergie. Mais ce n’est pas tout, à condition d’être pratiquée avec suffisamment d’intensité, la musculation stimule votre production de catécholamines (adrénaline et noradrénaline plus particulièrement). Elles ont pour fonction d’ordonner le déstockage des graisses et l’hypothyroïdie rend les cellules moins réceptives à ces catécholamines… il faut donc en produire davantage !

4-Du cardio pour gonfler vos dépenses énergétiques :

Courir ou pédaler va combler le manque de dépenses caloriques crée par l’hypothyroïdie. N’hésitez surtout pas à introduire dans votre séance sportive quelques sprints et/accélérations pour stimuler votre production de catécholamines !

Par Erwann Menthéour

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.