Les 5 aliments détox à privilégier après les repas de fêtes

aliments détox

Du foie gras, du saumon, de la viande en sauce, du fromage, des chocolats, du champagne … les repas de fêtes, s’ils font indéniablement plaisir, ne sont pas une sinécure pour l’organisme. Les aliments riches et les mélanges donnent irrémédiablement du fil à retordre à votre système digestif qui, passé les agapes de Noël et du Nouvel An, demande un peu de clémence. Afin de faire place nette et d’attaquer l’année sur de bonnes bases, il existe des aliments que l’on peut qualifier de « détox ». On vous présente aujourd’hui nos 5 préférés.

Légumes verts

Avec la dinde de Noël, vous avez eu le droit aux pommes de terre, aux marrons ou encore à la purée. Point de verdure sur la table du festin. Au mieux, un petit fagot de haricots verts … entouré d’une tranche de lard ! Bref, si le printemps n’est pas encore pour tout de suite, il va falloir réhabiliter au plus vite la couleur verte dans votre assiette. Les raisons sont simples.

Tout d’abord, les légumes verts permettent de traiter l’acidité de l’alimentation. Or, respecter l’équilibre acido-basique est une pierre angulaire du chemin vers la bonne santé. Par exemple, lorsque vous faites un repas riche en protéines animales, l’idée est de l’accompagner au maximum de légumes verts. Ceux-ci vont permettre de traiter l’acidité dans le tube digestif créée par la protéine ingérée. En outre, les légumes sont des aliments riches en fibres. Ceux-ci sont très utiles, et agissent comme de véritables aides à la digestion. Ils faciliteront votre transit, et laisseront des intestins en bonne état, aptes aux digestions futures, et pleinement capables de réaliser leur rôle de barrière immunitaire.

En ce début d’hiver, le choix est assez large : poireau, cresson, mâche, céleri branche, choux de Bruxelles, chou frisé. Il y en a pour tous les goûts. Mais n’oubliez pas : pour profiter à fond de leur bienfaits, choisissez-les idéalement issus de l’agriculture biologique et ne les faites surtout pas trop cuire. Crus ou cuits doucement à la vapeur, les légumes verts seront de véritables alliés de votre système digestif.

Citron

Grand classique de la détox, le citron va vous permettre, lui aussi, de faire le ménage. Notamment au niveau hépatique. Consommé fraîchement pressé, dilué dans de l’eau tiède, le matin à jeun, le citron va stimuler votre système digestif, favoriser votre transit et l’élimination des toxines stagnantes. Le citron est aussi un diurétique doux et naturel. Enfin, sa forte teneur en vitamine C, en plus de vous donner un joli teint, renforcera votre système immunitaire.

Comme la plupart des agrumes, le citron est un fruit dont la culture (en agriculture conventionnelle) utilise beaucoup de produits phytosanitaires. Plus que jamais, le choix du bio est important avec le citron. Il serait en effet dommage d’utiliser le citron pour une détox et de s’intoxiquer en le consommant.

Radis noir

S’il y a un légume – peut-être avec les salsifis – qui ne fait vraiment pas envie quand on en parle, c’est bien le radis noir. Et c’est regrettable ! Originaire de Chine, ce légume à la peau noir comme le charbon et à la chair blanche comme le lait se trouve aujourd’hui facilement sur les étals des marchés. Sa texture est très croquante et son goût piquant, ce qui ne joue pas forcément en sa faveur. Pourtant, le radis noir possède de vrais atouts santé. Il contient notamment de fortes quantités d’isothiocyanates et de glucosinolates. Ces deux molécules ont des propriétés antiseptiques et antibactériennes très intéressantes en période de maladie. Par ailleurs, le radis noir est un bonne source de vitamine C (114 mg/100 g) et de potassium (554 mg/100 g).

Le radis noir peut se consommer râpé en salade, finement tranché en carpaccio et accompagné d’une vinaigrette ou encore en jus. On vous déconseille le pur jus de radis noir car la saveur est vraiment très forte et rares sont les personnes qui l’apprécient ainsi. Toutefois, un morceau de radis noir dans un jus centrifugé avec, par exemple, de la carotte et de la pomme, va donner un bon coup de fouet à votre préparation.

Kiwi

Originaire lui aussi de Chine et grand roi de l’hiver, le kiwi doit trôner en bonne position dans votre cuisine et à la table de votre petit déjeuner. L’adage « petit mais costaud » lui sied à merveille. Sa chair verte et savoureuse est un trésor de santé et une incroyable source de vitamine C (il en contient 90 mg pour 100 grammes de fruits, c’est-à-dire deux fois plus que dans l’orange). Le kiwi possède aussi une bonne dose de cuivre, de magnésium, de potassium, de vitamine B9 et de vitamine K. Grâce à ses antioxydants et sa teneur en fibres solubles, c’est un fruit efficace pour faciliter la digestion et lutter contre la constipation.

Si au début de l’automne, les kiwis disponibles sont majoritairement néo-zélandais, depuis quelques semaines, on commence à trouver des kiwis français. Pour des raisons écologiques, vous comprendrez qu’il est préférable de choisir des kiwis cultivés dans l’Hexagone (notamment en Aquitaine, première région française productrice de kiwis) car ils n’auront pas parcourus plus de 20.000 km pour arriver jusque dans votre assiette.

Ail

On vous l’accorde, manger de l’ail en croquant simplement dans une gousse n’est pas glamour. Mais l’ail est un aliment extraordinaire. Sa teneur en flavonoïdes ainsi qu’en vitamine E en fait un anti-inflammatoire et un antioxydant très intéressant. C’est aussi une source importante de manganèse, de vitamine B6 et de vitamine C qui permet de lutter efficacement contre la fatigue hivernale.

Une étude menée entre 1966 et 1999 montre que la consommation d’ail réduit de 30% les risques de cancer colorectal, et de 50% les risques de cancer de l’estomac. Cette même étude recommande une consommation moyenne de 18g par semaine. Sachant qu’une gousse pèse entre trois et cinq grammes, cela correspond à une gousse par jour environ. Un peu dans la vinaigrette pour assaisonner vos crudités ainsi que dans votre poêlée de légumes du soir et le compte y est ! Attention, l’enzyme que contient l’ail ne résiste pas à la chaleur. Si son goût est trop prononcé pour vous quand il est cru, faites le alors cuire avec vos aliments mais peu de temps car vous risqueriez d’en perdre les bénéfices.

Bonus : Eau

On ne vous le répètera jamais assez : au quotidien et encore plus en période de détox, vos principal allié est l’eau. C’est elle qui va vous permettre de drainer les toxines et les déchets accumulés dans votre organisme. Alors, 1,5 litre d’eau par jour – hors période d’activité physique ou de chaleur – est une quantité en dessous de laquelle il ne faut pas tomber.


Prenez le contrôle et choisissez la formule qui vous convient

Abonnement
12 mois
19€/mois
14€/mois
Abonnement
12 mois
19€/mois
14€/mois
60€ offerts
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois