5 conseils pour en finir avec le ventre gonflé

en finir avec le ventre gonfle

Gonflé, ballonné, douloureux … Votre ventre peut parfois vous gâcher la vie. Que vous soyez jeune ou âgé(e), homme ou femme, le syndrome du ventre gonflé peut toucher n’importe qui. Disgracieux et même parfois douloureux, ce phénomène n’est pourtant pas une fatalité, bien au contraire ! Il existe des solutions et des habitudes simples à adopter pour retrouver un confort au niveau de l’abdomen. Fitnext vous dit tout pour retrouver une silhouette harmonieuse et vous réconcilier avec votre ventre.

1 – La monodiète pour nettoyer ses intestins

Qui dit confort intestinal dit intestins en bonne santé. Quand les intestins sont en mauvais état, ils sont généralement inflammés et le résultat est alors sans appel : votre abdomen gonfle. Donc rien de tel pour commencer l’opération ventre plat qu’une bonne détox. Les Fitnextiens le savent parfaitement : la détox est le meilleur moyen de repartir sur de bonnes bases. Cette fameuse détox consiste en une monodiète de trois jours au cours de laquelle votre organisme va se débarrasser des toxines accumulées. Le principe est simple : en ne mangeant qu’un seul aliment pendant 3 jours, votre système digestif va être mis au repos, et l’énergie qui ne va pas être dépensée pour la digestion va pouvoir l’être pour le nettoyage.

2 – L’alimentation ventre plat

Une fois la monodiète terminée, il ne s’agit pas de reprendre de mauvaises habitudes alimentaires. Les résultats de la monodiète doivent, au contraire, être optimisés et consolidés grâce à une bonne hygiène nutritionnelle. A ce titre, il est important de limiter fortement la consommation de certains types d’aliments. A commencer par les produits laitiers qui, consommés en grande quantité, génèrent gonflement, ballonnement et flatulences.

Ensuite, les aliments gras et salés (charcuterie, biscuits, plats préparés, etc.) sont eux aussi à éviter. En effet, au delà de leur intérêt nutritionnel nul, ils favorisent grandement le phénomène de rétention d’eau. Tous les aliments à base de blé et donc de gluten sont également à surveiller de près. Le gluten est une protéine agressive pour les intestins, qui, en réaction à une consommation trop importante ou à une intolérance, vont s’enflammer. Enfin, inutile de préciser que pour des raisons évidentes, les sodas, boissons gazeuses et autres chewing-gum sont à proscrire si vous aspirez à un ventre plat.

Vous allez me dire : alors, que peut-on manger sans risquer que votre abdomen se tende ? C’est simple : dans votre assiette, il faut privilégier les fruits et les légumes de saison, les céréales sans gluten (riz, quinoa, millet, sarrasin), les protéines (de préférence végétales) et de l’eau de qualité en bonne quantité. Notez bien que pour les personnes un peu sensibles au niveau des intestins, les légumes peuvent être consommés plutôt cuits à la vapeur que crus afin d’éviter une fermentation trop importante. Et gardez à l’esprit que les fruits doivent être consommés entre les repas. Jamais en dessert car ils se retrouvent alors bloqués dans l’estomac et se mettent inexorablement à fermenter, provoquant alors des ballonnements.

3 – L’importance de manger lentement

Vous l’aurez compris, l’alimentation est décisive dans la perspective d’avoir un ventre plat. Si le choix des aliments est important, la manière des les consommer l’est tout autant. Pour une bonne digestion, deux facteurs sont à prendre en compte : la mastication et la respiration. Pour faire simple, manger vite, debout, dans le bruit, en marchant ou en regardant la télévision est une mauvaise habitude qu’il faut perdre rapidement. Un repas consommé lentement, dans le calme et en toute conscience sera plus facile et rapide à digérer. Du coup, les aliments resteront moins longtemps dans votre estomac et votre organisme profitera mieux des nutriments.

4 – Lutter contre la constipation

Si certains d’entre vous on un ventre gonflé, tendu et douloureux, cela peut être du à un mauvais transit. La constipation est en effet une des principales raisons du phénomène du ventre gonflé. Pour tenter d’y remédier, il faut consommer des fibres et s’hydrater suffisamment. Les fibres se trouvent principalement dans les légumineuses, les oléagineux, les céréales complètes, les fruits et les légumes. Elles vont permettre d’accélérer votre transit et d’aller ainsi plus régulièrement à la selle. Avec la constipation, les déchets stagnent dans l’organisme et entraînent un phénomène de putréfaction et donc de gonflement. L’hydratation est, elle aussi, déterminante pour enrayer ce phénomène. Il faut choisir une eau de bonne qualité et en consommer environ 1,5/2 L en fonction de la chaleur et de votre degré d’activité physique.

5 – Renforcer ses muscles abdominaux

L’activité physique est indispensable et ce pour deux raisons. Premièrement, le sport va vous permettre de lutter contre la constipation car il va stimuler les muscles de votre abdomen. Deuxièmement, quand le phénomène d’inflammation intestinal est enfin enrayé, le sport va vous permettre de renforcer, de muscler votre ceinture abdominale. Il existe de multiples exercices qui vont vous permettre de muscler l’ensemble de vos muscles abdominaux. Pour un résultat optimal, la diversité des exercices mais surtout la régularité de leur pratique seront déterminants.

 

fitnext_ventreplat-05


Prenez le contrôle et choisissez la formule qui vous convient

Abonnement
12 mois
19€/mois
14€/mois
Abonnement
12 mois
19€/mois
14€/mois
60€ offerts
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois