Comment grossir ?

Comment grossir sainement et durablement

Lorsqu’on veut faire un régime pour perdre du poids, on sait qu’il faut changer ses habitudes alimentaires et pratiquer une activité sportive. Mais quand on cherche à savoir comment grossir, la tâche s’avère plus compliquée. On s’adresse rarement à ces personnes qui cherchent à prendre du poids, c’est pourquoi nous vous donnons ici quelques conseils.

Prise de masse: une question de morphotype

Il existe 3 grandes catégories de morphotypes. Les endomorphes, les ectomorphes, et les mésomorphes. En général, les gens qui souhaitent prendre du poids sont des ectomorphes, c’est à dire que leur métabolisme de base est élevé (ils consomment beaucoup de calories même au repos). Ils peuvent manger beaucoup sans grossir, ce qui peut rendre jaloux ceux qui les entourent! Pourtant, nombreux sont celles et ceux qui aimeraient prendre un peu de poids.

Il faut réaliser que si ce n’est fait qu’en mangeant, ce poids sera forcément uniquement de la graisse, et donc mauvais pour la santé, et pas forcément très harmonieux. Il sera localisé sur le ventre pour les hommes, et sur la culotte de cheval pour les femmes. C’est pour cette raison que la seule manière de prendre la masse sèche , sans mauvaises graisses, c’est de prendre du muscle! Et pour ça, il n’y a qu’une solution: la musculation.

« Prendre du poids » ce n’est pas grossir vite et n’importe comment !

Prendre de la masse ce n’est pas se goinfrer de produits hyperprotéinés, ou avaler une grande quantité d’aliments pour grossir vite en augmentant ses apports énergétiques de manière anarchique. En agissant ainsi, vous donnez à votre organisme beaucoup trop de travail. Il sera débordé et nous pourra pas tout éliminer. Vous stockerez alors ces aliments qui se transformeront en réserves de gras. Vous risquez même dans certains cas de déclencher des maladies ou des problèmes de santé comme le diabète, le cholestérol etc.

De la même manière que lorsqu’on cherche à maigrir, la prise de poids nécessite une prise en main de son régime alimentaire. Il faut prendre ses repas en plusieurs fois. Lorsque les apports sont répartis dans la journée, la digestion est facilitée. L’organisme ne peut pas digérer plus d’une certaine quantité, au delà il se met à stocker sous forme de graisse, or dans un programme de prise de masse, ce n’est pas vraiment ce que l’on cherche…

Pensez également à consommer des aliments caloriques (qui ont une valeur nutritionnelle élevée), comme des noix, des amandes et autres oléagineux. Ils font certes avaler des calories mais de toute façon si vous cherchez à grossir, il faudra augmenter votre ration alimentaire…Par ailleurs ils sont riches en micro-nutriments essentiels au fonctionnement de votre corps. Vous l’aurez compris, ce n’est pas le chemin des Fast food et autres endroits de restauration rapide qu’il faut prendre !

Nous recommandons chez Fitnext de réduire votre consommation d’aliments qui ont un index glycémique* élevé. Ils créent des perturbations hormonales et augmentent le mauvais stockage. Vous pouvez cependant en consommer de manière exceptionnelle avant ou après un effort sportif. Vous pouvez par exemple boire une boisson sucrée au moment de l’effort, cela vous aidera à conserver votre équilibre hormonal. ( Une présence insuffisante de sucre dans le sang favorise la production de cortisol, l’hormone qui stimule la perte de poids ).

Prendre de la masse musculaire grâce au sport !

La musculation est le deuxième levier qui peut vous aider à prendre du poids. Elle va vous faire prendre de la masse, mais vous allez également profiter du boost hormonal dont ces séances vont vous faire bénéficier . A la fin d’une séance de musculation, votre corps va utiliser les nutriments que vous lui avez apportés pour se réparer (et donc pour fabriquer du muscle) . Vous allez créer un climat favorable à la construction du muscle grâce notamment à la testostérone que vous allez stimuler.

Prenez garde cependant à ne pas en faire trop ! si vous vous entraînez avec excès vous allez fabriquer trop de cortisol. Cette hormone est également l’hormone du stress qui a alors un effet contre-productif si elle est trop fortement stimulée. Elle met l’organisme en état de stress chronique. D’où l’intérêt qu’il faut accorder à la détente et à la relaxation. Il faut retenir que le repos fait aussi partie de l’entraînement !

Il n’est pas utile d’enchaîner avec acharnement les séances de cardio, puisque celles-ci ont plutôt pour but de faire « maigrir » en tapant dans les graisses. Faites plutôt des séances intenses mais courtes; elles vous permettront de favoriser la production des bonnes hormones comme la testostérone sans trop stimuler les mauvaises comme le cortisol. Une séance idéale de prise de masse pour un ectomorphe ne dépassera pas une heure.

Essayez de vous détendre…

C’est un conseil plus facile à donner qu’à appliquer mais le stress est un facteur qui intervient énormément sur la perte ou la prise de poids. Certaines natures se mettent à manger plus lorsqu’elles sont en situation de stress, mais chez ceux qui n’arrivent pas à grossir, les « ectomorphes » purs et durs c’est le phénomène inverse qui se produit. Ils sont incapables d’avaler quoi que ce soit lorsqu’ils sont trop stressés ou énervés. Dans ce cas il convient de se chercher une activité pour se relaxer, une ou plusieurs séances de yoga de manière régulière dans la semaine pourront suffire à calmer les nerfs de ceux qui les ont à vifs. C’est pour ça que nous en incluons dans nos programmes.

Petit conseil à ceux qui fument…

En conclusion, un dernier petit conseil qui s’adresse aux fumeurs : ce n’est pas facile d’arrêter la cigarette mais c’est une étape importante pour tout candidat à la prise de poids. Elle augmente votre dépense énergétique et vous empêche de prendre du poids, de plus elle favorise le stockage des graisses au niveau du ventre, or la graisse qui se localise sur la ceinture abdominale est la plus mauvaise qui soit pour la santé.
Alors, oui à la prise de poids, mais en gardant sa santé !
*Index glycémique : (IG) l’index glycémique sert à mesurer la capacité d’un aliment à élever la glycémie (Le taux de sucre présent dans le sang). L’indice auquel on se réfère est le glucose pur.

Par Erwann Menthéour.


Prenez le contrôle et choisissez la formule qui vous convient

Abonnement
12 mois
19€/mois
Abonnement
12 mois
19€/mois
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois