Les secrets detox du coach de Pio Marmaï

Voir l’article sur le site purepeople:  http://www.purepeople.com/article/les-secrets-detox-du-coach-de-pio-marmai_a94907/1

Nous sommes encore au coeur de l’hiver mais le printemps approche à grands pas. L’envie de se sentir bien dans son corps pour le dévoiler aux premiers rayons du soleil également. Les célébrités, qui peaufinent leur image avec rigueur (leur physique est parfois en partie la clé de leur réussite), n’attendent pas les beaux jours pour prendre soin de leur organisme et de leur silhouette.

Certaines doivent leur épanouissement physique aux conseils avisés d’un professionnel de la forme, dont nous vous avions déjà parlé l’an dernier : Erwann Menthéour, auteur de La Méthode Fitnext et ancien cycliste.

Créateur d’une méthode révolutionnaire inspirée de la naturopathie et basée sur le sport, le régime alimentaire et l’esprit, Erwann coache avec enthousiasme et assiduité de nombreux artistes, tels que le comédien Pio Marmaï, ou, il y a quelque temps, la productrice à succès Alexia Laroche-Joubert.

Aujourd’hui, pour les lecteurs de Purepeople.com, l’auteur de Secret défonce (livre qui avait fait grand bruit en plein scandale du dopage) vous donne les principes de base pour bien démarrer son programme, avant que vous succombiez en achetant son ouvrage… et que vous ne puissiez plus vous en passer !

1- Nettoyez vos intestins !
Commencez par trois jours de monodiète (par exemple des pommes à volonté). Cela va laisser le temps à vos intestins de se vider de tous les excédents accumulés et de renouveler leurs parois intégralement. Conséquences ? La muqueuse intestinale va pouvoir reprendre son rôle de filtre, et seuls les bons nutriments seront autorisés à pénétrer dans la circulation sanguine. Votre foie ne sera plus surchargé de travail et votre système immunitaire va enfin se reposer un peu. A vous d’utiliser au mieux cette énergie ainsi retrouvée !

2- Faites du sport !
Vous connaissez les vertus sanitaires du sport et le bien-être qu’il procure. Nul besoin d’y revenir. Mais rappelons qu’il a aussi la capacité de stimuler l’ensemble de nos émonctoires (c’est-à-dire nos usines de retraitement des déchets) que sont le foie, les reins, la peau, les poumons et nos fameux intestins. Bougez éliminez n’est pas qu’un slogan, c’est aussi une réalité !

3- Évitez la crise de foie !
Supprimez puis limitez la consommation d’alcool, de café et de thé noir, tous très acidifiants et agressifs pour le foie. Ce qui paraît impossible de prime abord le sera un peu moins après trois jours de monodiète. Cette dernière va faire une sorte de reset sur vos vilaines habitudes, alors profitez-en pour ne pas les reprendre. Votre foie est déjà bien assez occupé à gérer les glucides, les lipides et les vitamines, et il le fera d’autant mieux qu’il n’aura pas à se consacrer à des tâches de détoxification. Et pour les mêmes raisons, attention à l’abus de médicaments !

4- Soignez votre pH !
Les produits laitiers ne sont pas nos amis pour la vie, juste pour les premiers mois. En effet, l’humain adulte n’est pas équipé pour boire du lait ou manger ses produits dérivés. Ce n’est plus à prouver, mais encore faut-il l’appliquer au quotidien. Pour vous y aider et chasser vos doutes, une petite remarque s’impose : les pays les plus gros consommateurs de produits laitiers sont aussi ceux où l’ostéoporose est la plus présente. Le caractère acidifiant du lait entraîne une déminéralisation des os dans le but de faire remonter le pH (plus celui-ci est bas, plus l’acidité est forte) et l’apport de calcium espéré se transforme ainsi en perte ! C’est toute la différence entre la composition sur l’étiquette d’un produit et son assimilation réelle par notre organisme.

5- Chassez les inflammations !
En diminuant l’apport de protéines animales, car de la même manière que nous ne sommes pas équipés pour boire du lait (déficit en lactase), nous ne le sommes pas pour dévorer de grosses quantités de viande ! De la mâchoire au foie en passant par la salive et les intestins, tout nous différencie de nos amis carnivores. Ainsi, leurs intestins courts permettent une évacuation rapide des restes et limitent la prolifération de toxines, alors que nos longs intestins sont propices à la putréfaction des protéines. Quant à leur foie, il est capable de métaboliser en acide urique 10 à 15 fois plus d’ammoniac (produit toxique issu de la dégradation des protéines). Vive les diètes hyperprotéinées ! Pour en revenir aux putrescences intestinales, leur accumulation va provoquer de multiples inflammations. Répétées, celles-ci peuvent prendre un caractère chronique et avoir des répercussions inattendues. Ainsi, la plupart des problèmes en « -ites » (arthrite, rhinite, sinusite, etc.) ont bien souvent pour origine les intestins !

6- Ne sucrez pas les fraises !
Pour tout dire, ne sucrez rien ! Le « mauvais » sucre, celui que nos industriels rajoutent un peu partout, est lui aussi fortement inflammatoire et acidifiant et va contribuer à amplifier le phénomène que nous venons d’évoquer. Quant au « bon », présent dans les céréales complètes et autres légumineuses, s’il n’en demeure pas moins essentiel, il tend à fermenter lui aussi. Limitez la consommation de ces aliments au petit déjeuner et au déjeuner. En effet, pris à des heures plus tardives, trop proches du coucher, ils vont eux aussi fermenter du fait de la position horizontale adoptée la nuit.

7- Mangez des fibres !
Et pas seulement pour faciliter le transit. Elles ont en effet bien d’autres qualités. Les fibres solubles se transforment en acides gras par fermentation et deviennent ainsi la nourriture privilégiée de nos bactéries intestinales, garantes du bon maintien d’un contexte immunitaire et inflammatoire favorable. Ce sont les fibres insolubles qui vont nous aider à évacuer les restes et à limiter la stagnation des toxines, autres putrescences dont nous avons déjà évoqué le caractère néfaste.

8- Mangez de l’herbe !
Accordez une part prépondérante de votre alimentation aux végétaux. Riches en fibres, aux vertus vantées ci-dessus, ils sont également souvent dotés des capacités détoxifiantes. C’est le cas des radis, des betteraves, des carottes râpées, des coeurs d’artichauts, des haricots verts, du céleri, du fenouil, etc. Et cette liste n’est bien entendu pas exhaustive. Ce sont tous d’excellents draineurs hépato-biliaire au gros potentiel dépuratif et protecteur. Bref, n’hésitez pas à en abuser, surtout le soir ! Le sommeil est réparateur grâce à une forte production d’hormones ; or un dîner trop riche est très couteux énergétiquement et augmente la température corporelle, à l’opposé de l’effet recherché à ces heures. Au contraire, une monodiète de légumes détox est gage d’un profond sommeil récupérateur.

9- Préférez le bio
Un temps controversé, le bio a été récemment réhabilité par de nombreuses études qui s’accordaient toutes sur un fait : les produits issus de l’agriculture biologique contiennent beaucoup moins de substances polluantes et toxiques. Alors autant ne pas se priver. On peut rétorquer, à juste titre, qu’ils sont plus chers. Ce serait ignorer les dégâts causés par les pesticides, antibiotiques et autres additifs dont sont gorgées les denrées de l’industrie agro-alimentaire. Sur notre santé évidemment, et c’est bien là le plus important, mais également sur notre portefeuille et sur celui de la sécurité sociale. Accordez-vous un cocktail de fruits et légumes de bon matin, vous ferez le plein de vitamines et de minéraux bien plus assimilables que ceux contenus dans les comprimés. N’enrichissez pas les laboratoires pharmaceutiques, enrichissez-vous !

10- Aidez-vous !
La nature vous veut du bien, profitez-en. Abusez du thé vert (puissant antioxydant, antitumoral et anticholestérolémique), du thym (antiseptique et antiviral, tant au niveau respiratoire qu’intestinal) et arrosez vos bons légumes bio d’huile d’olive. Cette huile devrait être, elle, remboursée par la sécurité sociale. Parmi ses effets, notons ceux-ci : elle élimine les toxines (liposolubles et non hydrosolubles pour la plupart) bien mieux que l’eau, elle stimule le système hépato-biliaire et intestinal favorisant la digestion, l’assimilation et l’élimination des nutriments, et son rôle protecteur sur le système cardio-vasculaire est la clé de voûte du fameux régime crétois. Courez donc en acheter si ce n’est déjà fait, mais attention, uniquement de l’huile d’olive première pression à froid ! Et arrêtez-vous au passage dans votre pharmacie pour commander de l’huile de Haarlem. Qu’est-ce donc ? Un savant mélange de térébenthine de pin, d’huile de lin et de soufre. Cette combinaison en fait un redoutable antiseptique, anti-infectieux et anti-inflammatoire et une aide précieuse pour notre foie surchargé.

11- Adhérez à la méthode Fitnext !

Qu’attendez-vous ?


- 41%
Abonnement
12 mois
19€/mois
Le + économique
- 41%
Abonnement
12 mois
19€/mois
Le + économique
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois