Lutter contre les douleurs au genou

mal au genou

Depuis notre plus tendre enfance, s’il y a bien une douleur qui hante nos pensées, c’est la douleur au genou. À bas les mauvaises habitudes, Fitnext vous suggère quelques solutions contre le mal de genoux.

Vous savez certainement que de mauvaises postures ou des mauvais mouvements répétés peuvent causer des problèmes de dos. C’est exactement la même chose pour vos genoux ! Après des années et des années de mauvaises habitudes, vous pouvez commencer à avoir mal.
Pourquoi avons nous mal aux genoux ? C’est souvent le résultat d’une mauvaise pression qui se fait depuis des mois voire des années.

Quelles solutions contre un genou douloureux ?

Une douleur aux genoux est certainement l’une des moins supportable du corps humain. On se sent faible, fatigué, fainéant… Bref, ce n’est vraiment pas simple à gérer. Essayez du mieux que vous pouvez d’éviter les anti-inflammatoires. Même s’ils vous apaisent sur le moment, ils sont très mauvais et parfois dangereux pour la santé ! Voltarène, Aspégic et autres Ibuprofène peuvent causer des troubles cardiaques, des risques d’ulcères, d’hépatites, des problèmes rénaux…
Une seule solution : changer vos mauvaises habitudes. Plutôt que de tenter de traiter les symptômes, attaquez-vous aux causes profondes, au foyer de votre mal de genou.

Gonarthrose, genu valgum… Changez votre routine pour les éviter

Première routine : avoir les genoux rentrés vers l’intérieur (appelé genu valgum) : cela augmente la torsion de l’articulation du genou, abîme le cartilage et le ménisque et affecte les ligaments croisés antérieurs. Si votre ligament est touché, il ne permet plus de maintenir vos os, et donc augmente le risque qu’ils se frottent entre eux. De plus, votre rotule au lieu de descendre et de monter lorsque vous marchez, va se déplacer légèrement sur le côté et provoque un frottement du cartilage qui entraine son usure. On appelle cela le changement dégénératif.
La plupart des personnes acceptent cette dégénérescence pensant que cela est inévitable avec l’âge. Préjugés ! Corriger avec des chaussures ou des semelles orthopédiques peut causer une atrophie des muscles réduisant votre capacité à vous stabiliser et à vous équilibrer, et entrainer d’autres douleurs aux genoux.

Deuxième routine : avoir les pieds en canard. Marcher avec les pieds vers l’extérieur peut contribuer à votre douleur aux genoux pour les mêmes raisons qu’évoquées précédemment. Appliquez-vous à marcher droit, pointe des pieds vers l’avant, pied cheville et genou alignés. Vous sentirez un désagrément au début, mais un réel soulagement à force de changer vos habitudes. Si besoin, faites-vous suivre par un spécialiste pour une légère rééducation.

Troisième routine : la manière de soulever des charges. Il est important de bien s’accroupir pour ramasser des objets. Vous êtes nombreux à ne pas vous baisser car vous pensez que cela va vous faire mal aux genoux, mais ne pas se baisser est encore pire ! En effet, en pliant uniquement le dos et non les genoux, vous allez placer encore plus de pression sur ces derniers. D’ailleurs, une des causes majeures de l’arthrose du genou sont des cuisses faibles.
Comment bien se baisser ? Pliez les genoux en gardant les talons au sol (et non sur la pointe des pieds, qui transmet le poids sur l’articulation du genou), et veillez à garder le dos bien droit.

Quatrième routine : se tenir en hyper extension. Certaines personnes se déplacent en verrouillant l’articulation du genou et en la mettant en hyper extension. Cela place énormément de pression sur celui-ci, et abîme le cartilage.

Cinquième routine : faire appel aux médicaments. C’est une très mauvaise habitude que celle de recourir systématiquement et trop souvent aux médicaments. C’est un réflexe compréhensible : lorsqu’on a une inflammation, on se dit que le mieux, c’est de prendre un cachet pour que la douleur passe. Mais la plupart de ces pilules ne sont pas nécessaires et peuvent vous faire plus de mal que vous ne le pensez. Par exemple : vous devenez dépendant aux anti-inflammatoires, et sans vous en rendre compte, cela engendre des conséquences bien plus graves.

Gardez à l’esprit que les hommes de Cro-Magnon avaient certainement eux aussi de nombreux problèmes aux genoux, et qu’il n’existait ni gel, ni pilule, ni semelle orthopédique pour apaiser ou guérir ces maux d’articulations.

 

 

Le plus efficace des coachings commence ici

Choississez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.