Anciennement appelé “flore intestinale”, le microbiote intestinal pilote la santé de notre organisme. En effet, soigner son microbiote vous permettra, par exemple, de diminuer les risques de nombreuses maladies dont le cancer mais aussi réduire le développement de l’obésité. En s’appuyant notamment sur les propos de la Revue Médicale Suisse, Fitnext vous explique le rôle du microbiote pour contrer l’obésité.

 

L’obésité, un fléau toujours en expansion

Avant toute chose, il est important de définir ce qu’est l’obésité, un état plus grave que le surpoids. L’obésité correspond à une accumulation excessive de graisse corporelle et favorise considérablement le développement de maladies cardiovasculaires (1ère cause de décès en 2012), de diabète et de nombreux cancers (sein, prostate, rein, foie, ovaires, par exemple). Avec le surpoids, ce fléau est, d’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), responsable de la mort de 2,8 millions de personnes chaque année.

Si l’on en croit les chiffres de l’OMS sur l’année 2016, l’obésité touche 13 % de la population adulte mondiale, soit 650 millions d’adultes. Un chiffre qui a triplé par rapport à 1975. Les adultes ne sont pas les seules à souffrir d’obésité ainsi que du surpoids. En effet, c’est également le cas pour 41 millions d’enfants de moins de 5 ans. L’obésité infantile étant pour l’OMS, “l’un des plus graves problèmes de santé publique du XXIème siècle”.

À lire aussi : Comment perdre du poids grâce à son microbiote : 3 étapes à suivre

 

Le microbiote peut prévenir de l’obésité

Si l’obésité est en partie due à des facteurs génétiques et environnementaux (alimentation), selon la Revue Médicale Suisse, ”Malgré que le lien de causalité ne soit pas encore clairement établi, il devient indéniable que le microbiote intestinale joue un rôle dans la survenue de l’obésité et de la résistance à l’insuline.” Ce qu’on appelait avant “flore intestinale” et aujourd’hui “microbiote”, c’est l’ensemble des bactéries qui cohabitent dans nos intestins. “Avec le développement des technologies moléculaires, plus de 160 espèces bactériennes ont été recensé dans le tractus intestinal”, estime la RMS.

De nombreuses études à travers le monde ont été réalisé sur ces bactéries. Elles ont établi un lien évident de “la composition du microbiote avec le diabète et la résistance à l’insuline chez l’obèse.” Et comme l’explique la RMS, il s’est avéré que “la composition du microbiote diffère chez les patients diabétiques de type 2 comparativement aux sujets non diabétiques“. En effet, l’absence de certaines bactéries dans les intestins d’un individu obèse favorise le développement de cette maladie.

À lire aussi : Connaissez-vous le microbiote et ses incroyables pouvoirs ?

 

Autant d’études qui montrent l’importance de soigner son microbiote. En suivant les programmes nutritionnels Fitnext, vous trouverez en abondance tous les probiotiques et les prébiotiques (nutriments qui nourrissent les bonnes bactéries) nécessaires pour un microbiote en bonne santé. Une alimentation qui vous permettra de réduire les risques d’obésité et de favoriser votre perte de poids.