Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Nous ne sommes pas tous égaux devant le frigo !

On est pas tous égaux devant le frigo ! On ne grossit pas de la même façon

On a tous quelqu’un de notre entourage qui mange beaucoup et qui ne prend pas un seul gramme alors que d’autres vont grossir à la moindre bouchée… Injuste et inégal me diriez vous ? La génétique en est la cause principale, surtout pour ce qui touche à notre aspect physique et aux conséquences que l’on pensait être un simple petit écart alimentaire.

Nous ne dépensons pas tous la même énergie

Nous avons tous des métabolismes différents et nous réagissons donc de manière inégale à un même apport énergétique. Ce qui explique que nous ne dépensons pas tous la même énergie pour assurer nos fonctions vitales. A noter, le métabolisme de base est solidaire à la masse musculaire puisque c’est elle qui consomme une grande partie de l’énergie. Pour résumer, un individu musclé dépensera plus de calories (même au repos), ce qui garantit l’utilité de la musculation dans un programme de perte de poids. Encore mieux, une activité physique intense comme une séance de musculation par exemple, influe fortement sur les productions d’hormones comme la testostérone, l’hormone de croissance et le cortisol. Ces trois hormones agissent convenablement sur l’allègement des masses grasses (déstockage) et l’utilisation des graisses.

Trois grands morphotypes :

Nous ne sommes pas tous égaux lorsqu’il s’agit du contexte hormonal, tout dépend aussi de notre morphologie. Il en existe plusieurs : les ectomorphes, ce sont des personnes fines et sèches, au métabolisme rapide. Les endomorphes, individus assez charnus ayant un métabolisme lent favorisant à la prise de gras, mais détenant un potentiel physique. Et enfin les mésomorphes sont génétiquement forts et peu gras, capables de supporter de gros efforts. Pour la plupart d’entre nous, nous appartenons à plusieurs de ces morphotypes. Certes, s’il est très difficile d’aller contre la nature, mais il faut tenir compte de ce paramètre pour individualiser son sport et sa nutrition, pour ainsi ne nous interdire aucun objectif.

Avec le sport changez de morphotype

Marcher, nager, courir et pédaler fait disparaître vos calories, mais il faut aussi savoir que les effets du sport ne s’arrêtent pas forcément quand on stoppe le chrono et que la séance de sport est terminée. Au contraire, c’est après que l’intensité de l’effort se fait ressentir. Si cette intensité est stabilisée, l’impact de l’activité va décroître assez rapidement lors de son arrêt. Mais dans le cas contraire, si elle a tendance à augmenter, ceci perturbera l’organisme pendant plusieurs heures ce qui lui demandera de gros efforts de sa part pour récupérer et s’adapter.

En résumé : 30 minutes d’elliptique passé à lire des potins, sans donner le moindre effort ne serviront à rien ! No pain no gain.

Les facteurs extérieurs modifient notre métabolisme

Certains facteurs extérieurs peuvent modifier notre bilan énergétique ! Le facteur principal est le stress, celui-ci trouble le système hormonal… Le stress immédiat fait exploser notre taux d’adrénaline, et le stress redondant dope notre cortisol. Il nous fait donc incroyablement maigrir, sauf si on remplace nos soucis par une tablette de chocolat !

D’autres substances exogènes comme la caféine ou le tabac accroissent rapidement toutes les réactions qui se déroulent dans notre machine humaine, et ceci augmente la dépense énergétique. Mais le hic, c’est que la caféine ou le tabac s’accompagnent très souvent de leur effets secondaires : dépendance et contrecoup.

De plus, il y a un petit organe jouant un rôle clé dans le métabolisme qui décide de l’accélérer ou de le ralentir : c’est la thyroïde. Nos cellules possèdent chacune des récepteurs pour les hormones qu’elles sécrètent et réagissent en fonction de l’information reçue. Ainsi une hypothyroïdie fait fonctionner le corps au ralenti et provoque une prise de poids. Alors qu’une hyperthyroïdie perturbe notre corps, le rend hyperactif et provoque une perte de poids subite.

Il est utile de vous rappeler qu’être maigre n’est pas nécessairement synonyme de bonne santé et qu’il existe de meilleurs moyens pour maigrir qu’être stressé et fumer…manger sainement et faire du sport par exemple !

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.