Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

6 choses que vous devez faire immédiatement en cas de blessure !

Blessure : Guérir grâce à l’alimentation ? 6 choses à faire - Fitnext

Avoir une blessure n’est drôle pour personne. De la tendinite au claquage en passant par l’entorse… Vous n’attendez qu’une seule chose : Dire bye-bye à ce vilain bobo qui vous gâche la vie ! Saviez-vous que ce que vous mangez dans les jours qui suivent une lésion était déterminant de votre rétablissement ? Fitnext a concocté un programme de nutrition efficace pour les plus casse-cous d’entre vous.

 

Que se passe t-il juste après une blessure ?

Lorsque nous nous blessons, il s’ensuit une phase d’inflammation d’environ 3 jours. Elle est à l’origine de la douleur mais aussi parfois de rougeurs voir de gonflements. L’inflammation, bien que pénible reste nécessaire à la guérison de toute blessure. L’objectif n’est donc jamais d’empêcher cette phase. Une alimentation anti-inflammatoire permet de passer ce cap sans trop de souffrance et d’éviter sa prolongation qui oblige à la prise d’un traitement médicamenteux.

À lire aussi : Les étirements : une solution contre les douleurs ?

 

Nutrition : L’arme secrète pour guérir de votre blessure

 

1. Faites le plein d’oméga 3 !

Les oméga 3 sont des lipides aux propriétés anti-inflammatoires contrairement aux oméga 6 qui sont inflammatoires. La méthode Fitnext vous encourage à réintégrer ces derniers qui constituent de « bonnes graisses » très bénéfiques notamment dans le cadre d’un programme de perte de poids. Lors de vos repas et collations, optez pour :

  • Les poissons gras comme le saumon, les sardines ou le maquereau qui raviront vos papilles.
  • Les fruits et graines oléagineuses :  Les noix, les graines de chia, de lin ou de sésame ! Ils seront parfaits pour un petit encas ! Vous pouvez aussi les utiliser en « topping » sur vos desserts, dans vos soupes ou salades.
  • Les huiles vierges avec une préférence pour l’huile de lin et de colza qui constituent de délicieux assaisonnements pour vos assiettes de crudités.
  • Les légumes à feuilles vertes avec pour championne la mâche qui accompagne parfaitement vos plats chauds !
  • Les œufs bio : Ils sont naturellement riches en oméga 3 et aide à guérir votre blessure.

À lire aussi : Les oméga-3 pour aider à réguler votre appétit

 

2. Inspirez-vous des yogistes avec le duo « curcuma/ gingembre » !

Le curcuma est une plante asiatique qui constitue l’anti-inflammatoire naturel le plus puissant qui existe ! Sa saveur épicée et sa couleur orangée donnent une tonalité exotique à vos préparations. En outre, sachez que ses bienfaits sont décuplés lorsqu’elle est mélangée aux huiles vierges et au poivre.

Le gingembre est aussi une vedette surtout chez les adeptes du yoga qui sont friands de boissons et potages « de santé » qui mélangent le curcuma et le gingembre. C’est le cas de la fameuse « soupe ayurvédique » ou du très populaire « Golden-late ». N’hésitez pas à les essayer lors des périodes de convalescence.

À lire aussi : Yoga détox : 5 postures pour éliminer les toxines

 

3. Pour votre blessure dites : « aie, aie… ail ! »

Une haleine fétide est sans doute le prix des multiples vertus de ce bulbe de plante. La molécule d’allicine présente dans l’ail aide à réduire l’inflammation et à guérir votre blessure. Ajoutez une gousse d’ail permet subtilement d’éviter les préparations fades. Pour ceux qui supportent bien son goût, relevez vos plats avec de l’ail frais coupé en dés.

À lire aussi : Vos super aliments 

 

4. Au rayon fruits : optez pour l’ananas et les cerises !

L’ananas est un incontournable parce qu’il est le seul aliment à contenir de la broméline qui est un anti-inflammatoire redoutable. En outre, l’ananas est un « brûle-graisse » naturel qui favorise la perte de poids. Il jouera un rôle important lors de la guérison de votre blessure. Par ailleurs, la cerise aurait aussi des vertus antalgiques et anti-inflammatoires grâce à ses pigments antioxydants.

À lire aussi : 8 bonnes raisons de manger des cerises cet été

 

5. N’oubliez pas les « flavonoïdes » !

Ces molécules anti-inflammatoires sont aussi de puissants antioxydants. C’est le moment de renouer avec le chocolat noir sans culpabiliser ! Le thé, les fruits rouges, et la pomme regorgent aussi de ces molécules.

À lire aussi : Les fringales : comment les soulager pendant l’été ?

 

6. Mettez un peu de piment avec les épices et les herbes aromatiques !

La palme d’or revient ici au clou de girofle. Toutefois, beaucoup d’herbes et d’épices disposent de pouvoirs pour lutter contre l’inflammation : le romarin, la cannelle, l’origan, la marjolaine, la sauge, le thym
N’oubliez pas que l’objectif n’est pas de neutraliser l’inflammation mais d’en conserver l’équilibre. Ainsi, un apport en vitamine A (pro-inflammatoire) afin de protéger cette étape peut être judicieuse. Fitnext vous invite à redécouvrir le plaisir de la patate douce ou du potimarron qui en regorgent.

À lire aussi : Epices, aromates et condiments : ces petits riens qui font tout

Une blessure ne doit pas être pris à la légère. La méthode Fitnext vous accompagne tout au long de ce processus de guérison afin de redémarrer votre programme en forme.

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.