Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Plan d’attaque pour avoir de belles fesses

Comment avoir de belles fesses cet été?

L’hiver est encore bien là mais, dans un claquement de doigts, les beaux jours pointeront le bout de leurs rayons. On délaissera alors les pantalons chauds pour des tenues plus légères. On ressortira dans la foulée les maillots de bain. Histoire de ne pas être pris(e) au dépourvu, Fitnext vous propose aujourd’hui un plan d’attaque pour avoir de belles fesses pour la belle saison. Au programme, du sport évidemment, de bonnes habitudes alimentaires à prendre et quelques petits trucs et astuces qui vous permettront de dire bye-bye à la cellulite et bonjour aux muscles joliment dessinés.

Fuire le sucre

Avoir de belles fesses, ça commence dans l’assiette. Avoir de la cellulite ou pas, avoir beaucoup de masse grasse ou pas, cela dépend notamment du régime alimentaire qui est le vôtre. Si on vous dit d’éviter les mauvaises graisses pour échapper au syndrome des « fesses molles », vous acquiescez. Mais le plus important n’est sans doute pas là. L’ennemi N.1 de votre silhouette est le sucre. Le problème de ce dernier est qu’il se trouve dans énormément d’aliments (principalement transformés) et a le chic pour se cacher de manière insidieuse dans des produits qu’on pourrait penser hors de tout soupçon. C’est le cas des céréales de type muesli industriel, des soi-disant biscuits de régimes, des plats préparés ou encore des jus de fruits. Avec ces aliments, on pense souvent se faire du bien mais ce n’est pas le cas.

Quand on parle de sucre, on parle également d’indice glycémique élevé, comme pour les pâtes blanches, le pain blanc, le riz blanc ou encore le maïs et tous ses produits dérivés. Lorsque vous consommez des aliments à index glycémique élevé, une réaction se produit rapidement dans votre organisme. Votre taux de sucre dans le sang va augmenter dans les heures qui suivent l’ingestion des aliments. Un pic de glycémie va alors se produire et votre organisme va chercher à y remédier par l’intermédiaire du pancréas. Ce dernier va être sollicité pour sécréter une hormone, l’insuline. Celle-ci a pour rôle de faire pénétrer le sucre dans nos cellules, afin de réduire le taux de sucre dans notre sang. A très court terme, vous allez avoir envie de reconsommer du sucre. Ensuite, à force de solliciter quotidiennement votre pompe à insuline, vous allez favoriser le stockage des graisses. Bref, vous l’aurez compris : le sucre est à bannir de votre alimentation ou, au moins, réduisez drastiquement votre consommation.

Favoriser les fruits et les légumes

La base de votre alimentation 100% belles fesses est composée de fruits et de légumes (idéalement issus de l’agriculture biologique), de légumineuses (pour leur pouvoir rassasiant), de protéines maigres (volaille, poisson, œuf) et … de bonnes matières grasses. Ce type de régime alimentaire est indissociable d’une santé durable car elle permet de ne pas trop encrasser votre organisme et donc d’éviter le phénomène de stockage.

Boire de l’eau

Pour déstocker, l’hydratation est un facteur clé. Une bonne hydratation va vous permettre de stimuler vos reins qui sont un des 5 émonctoires de votre organisme. C’est notamment par leur intermédiaire que vous allez éliminer vos toxines et empêcher du même coup le stockage. Pour ce faire, choisissez une bonne eau, consommez-en environ 1,5 litre par jour, un peu plus en cas d’activité physique ou de chaleur, et buvez-la de préférence hors des repas. Notez bien qu’il ne faut jamais attendre d’avoir la sensation de soif pour boire. Dégainez votre bouteille d’eau environ toutes les deux heures et vous éviterez ainsi cet écueil.

Faire du cardio …

Le second levier d’un programme belles fesses est le sport. Les cellules graisseuses et la cellulite situées au niveau des fesses sont coriaces. Vous l’aurez sans doute remarqué. Elles font partie des cellules les plus difficiles à déstocker car elles possèdent à leur surface des récepteurs alpha2 qui bloquent la lipolyse, et donc le déstockage. Mais pas de panique, la situation n’est pas désespérée. Loin de là. Pratiquer régulièrement une activité cardio est impérative. Selon vos préférences, vous pouvez vous mettre au running, au vélo, à la natation (très efficace avec des palmes). L’essentiel est d’être régulier.

… et de la musculation

Sachez cependant que le cardio ne produira pas les effets escomptés s’il n’est pas combiné à des exercices de musculation. Ne prenez pas peur : on ne parle pas de musculation pour devenir des bêtes de concours bodybuildées. La musculation va vous permettre d’enclencher efficacement le processus de combustion des graisses. La musculation active des hormones qui sont capitales. En réalisant des squats, des fentes, du soulever de terre ou encore la chaise, vous allez sécréter une grande quantité de catécholamines (adrénaline et noradrénaline). Ces hormones vont se fixer sur des petits récepteurs placés à la surface des adipocytes (cellules graisseuse) et ainsi déclencher la libération du gras de la cellule. Pour faire court, en sollicitant votre organisme avec un effort intense comme la musculation, vous allez « taper dans vos réserves de graisse ». Dans le même temps, votre corps va sécréter de la testostérone et des hormones de croissance, deux hormones qui favorisent la synthèse des protéines et donc la prise de muscle. L’idéal ? Commencez votre séance de sport par des exercices de musculation puis enchaîner avec du cardio. Le tout 3 fois par semaine et les résultats ne se feront pas attendre bien longtemps.
Halte à la fainéantise !

Dans la catégorie des gestes simples qui donnent un petit coup de pouce, on ne saurait que trop vous conseiller de préférer les escaliers aux ascenseurs et la marche à pied aux transports en commun. Cela relève du bon sens mais un petit rappel ne fait jamais de mal. Et les quatre étages qui vous semblent aujourd’hui difficiles ne seront plus qu’un détail de parcours d’ici quelques semaines. Et ça, c’est bon pour les fesses mais aussi pour le moral !

Petit coup de froid

Enfin, dernière astuce qui ne fera pas de miracle mais vous fera vous sentir bien et améliorera un peu l’aspect de votre peau : le jet d’eau froide à la fin de votre douche. Au début, vous penserez que c’est de la torture et bientôt cela deviendra une habitude bénéfique.

L’été est dans 4 mois alors n’attendez plus !

Le plus efficace des coachings commence ici

Choississez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.