Des running pour être bien dans ses baskets

Pour le running il faut bien choisir ses chaussures

Pour réussir un bon footing, il faut tout d’abord trouver les bons équipements ! Or, la plupart d’entre vous pense qu’il n’est pas nécessaire de bien s’équiper pour aller courir. Erreur ! Comme toute activité sportive, vous avez besoin d’un minimum de matériel pour pratiquer la course à pied, tel que de bonnes chaussures de sport

Trouver chaussure à son pied …

Avoir de mauvaises chaussures de sport peut entraîner un bon nombre de problèmes, où mauvaises postures et blessures seront au rendez-vous ! Il est donc préférable de prendre son temps pour trouver la chaussure qui vous correspond, surtout si vous faites de longues distances ou si vous courez régulièrement.

Encore faut-il savoir comment bien les choisir ? En effet, nous avons tous une forme de pied propre à chacun et grâce aux fabricants de chaussures de sport nous pouvons trouver celles qui correspondent à toutes nos contraintes.

Attention, on ne choisit pas ses running n’importe comment !

Un modèle adapté à votre morphologie et à votre entrainement.

Tout dépend de votre poids et de votre niveau d’entrainement ! L’amorti sera différent pour une personne pesant 50kg courant 8km par semaine et une personne de 80 kg courant 15 km tous les jours ! Inutile, donc, de dépenser des mille et des cents sur des chaussures dernier cri si vous ne les amortissez pas…

Le type de foulée

Il est important de connaître votre identité de sportif : si vous êtes supinatrice, pronatrice ou neutre. Kézako ? Pas de panique ces termes désignent le type de foulée qui caractérise votre course !

Supinateur : vous atterrissez sur l’extérieur du talon et le mouvement se déroule sur la partie extérieure du pied pour se finir au milieu des orteils.

Pronateur : la foulée démarre aussi de la partie extérieure du talon mais elle part tout de suite sur la partie intérieure du pied avec un affaissement de la voûte plantaire, et le déroulé se termine à l’intérieur du gros orteil.

Neutre ou universel : même attaque sur le talon puis le déroulé se fait dans un axe relativement droit qui s’achève au niveau du gros orteil mais plutôt sur sa partie externe.

Pour connaître votre type de foulée, faites examiner vos chaussures en les emmenant au magasin où les vendeurs se baseront sur l’usure de vos vieilles chaussures… Plusieurs magasins spécialisés disposent d’un tapis doté d’une caméra pour étudier votre foulée !

Et si je courais pieds nus ?

Cette nouvelle tendance de chaussures préconise moins d’amorti pour courir comme les Kényans et les Ethiopiens qui dominent depuis longtemps la course à pied !

Est-ce une bonne idée ? Oui mais il faut rester prudent car nous, occidentaux, n’avons pas été habitués à marcher pieds nus et encore moins à courir pieds nus! Avec ce nouveau type de chaussures, évitez d’atterrir sur les talons car les chocs engendrés par cette foulée seront ressentis jusqu’à votre tête, et l’os de votre talon n’a pas pour vocation d’amortir ! Veillez donc à atterrir sur la plante des pieds ! Cela va entraîner un gros travail des muscles de la voûte plantaire qui ne sont plus habitués à travailler, alors qu’ils doivent jouer le rôle de puissants amortisseurs si vous courez pieds nus ou avec une semelle fine.

Si vous voulez essayer cette méthode ou plutôt cet effet de mode, allez-y tranquillement en marchant pour commencer. Ainsi vous développerez votre proprioception (équilibre, contact avec le sol) et vos muscles des pieds.

Adapter vos chaussures de sport en fonction de vos objectifs !

Si vous avez l’intention de vous mettre à la course de manière occasionnelle vous pouvez acheter une paire de chaussures adaptée à votre foulée (pronatrice, supinatrice ou neutre). Vous n’avez pas besoin de consacrer un budget démesuré à l’amorti sauf si vous avez prévu de courir de longues distances. Dans ce cas il faudra aussi penser à les renouveler régulièrement.

Par Erwann Menthéour.


Prenez le contrôle et choisissez la formule qui vous convient

Abonnement
12 mois
19€/mois
Abonnement
12 mois
19€/mois
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois