Gagner en souplesse pour gagner en bien-être

Si, à la naissance, la nature ne nous a pas toutes et tous gratifié de la même souplesse, cette dernière n’en reste pas moins un véritable atout au quotidien. Grâce à elle, vos mouvements peuvent être plus amples, plus déliés et plus faciles à exécuter. La souplesse est, à ce titre, une qualité physique qu’il est important de développer et d’entretenir, afin de vous sentir bien dans votre corps et d’éviter, du même coup, les « bobos » qui peuvent résulter d’une certaine raideur. Fitnext vous propose donc aujourd’hui un tuto pour tout comprendre du mécanisme de la souplesse et l’améliorer de manière efficace et durable. Alors, à vos tenues de sport !

Rassurez-vous , il n’y a pas d’âge pour améliorer sa souplesse

« Je suis raide comme un piquet », « quand je me baisse pour ramasser quelques chose par terre, j’ai mal au dos », « j’ai du mal à tourner la tête et mes cervicales me font mal ». Voilà des phrases qu’on entend régulièrement chez Fitnext. Ces petites phrases viennent aussi bien d’hommes que de femmes, de jeunes que de personnes plus âgées. Et que vous soyez sportif(ve) ou pas, cela ne change pas forcément la donne. La souplesse, qui désigne la capacité à accomplir des mouvements corporels avec la plus grande amplitude articulaire et musculaire possible, est un facteur qui diverge beaucoup d’une personne à l’autre. Dans la théorie, les femmes sont un peu plus souples que les hommes et plus on vieillit, plus on perd en souplesse. Mais rassurez-vous : rien n’est figé !

La souplesse fait intervenir l’ensemble des articulations du corps et ne concerne pas uniquement les muscles mais aussi les tendons et les ligaments. Ce sont ces trois parties, constitutives avec les os des articulations, qui sont sollicitées lorsque vous effectuez des étirements, par exemple. Il faut toutefois savoir que les tendons et les ligaments sont peu extensibles. En revanche, les muscles sont, eu, beaucoup plus réceptifs au travail d’assouplissements. Et c’est la structure même des muscles qui, dans ce domaine, rend les progrès possibles. Les fibres musculaires ont en effet une excellente capacité à s’allonger et à se rétracter.

Étirez vos muscles grâce au stretching

Que vous soyez raide de naissance, suite à une blessure ou un accident ou en raison de mauvaises habitudes posturales, un travail régulier peut vous permettre de gagner (ou re-gagner) en souplesse et donc en confort de mouvements et plus largement de vie. Pour ce faire, il existe plusieurs techniques. Il y a tout d’abord le traditionnel stretching. L’objectif de cette pratique est d’étirer les muscles et de relâcher les tensions. Il faut toutefois effectuer les bons mouvements et au bon moment. L’idéal est de s’étirer après une activité physique de faible ou moyenne intensité (petit footing, sortie à vélo à vitesse moyenne, etc …) ou bien d’y consacrer une séance entière. Rappelez-vous cependant 2 choses capitales dans la pratique du stretching :

1- Ne faites jamais d’étirements par à-coups. Il faut au contraire bien vous relâcher, respirer et aller plus loin au fur et à mesure que la douleur est moins intense.
2- Seule la régularité paie. « No pain, no gain », comme disent les Anglo-Saxons. Pour réellement tirer bénéfices de vos étirements, ces derniers doivent être effectués plusieurs fois par semaine. Si vous le souhaitez/pouvez, accordez-vous un quart d’heure 3 ou 4 fois par semaine pour vous étirez au calme. Réalisés le soir, ces étirements peuvent également contribuer à améliorer votre sommeil.

Le yoga, autre discipline pour gagner en souplesse

Autre discipline qui permet de gagner en souplesse : le yoga. Lors d’une séance, vous travaillez en profondeur sur les muscles et l’ensemble des articulations grâce à des enchaînements de postures et de respirations profondes. Outre la souplesse, le yoga vous apprend aussi l’équilibre, l’endurance et la concentration. Mais comme pour le stretching, le yoga demande de la régularité pour obtenir des résultats. Et il en va de même pour la barre au sol ou encore le taï chi, deux autres disciplines qui permettent de développer en douceur la souplesse corporelle.

Si la pratique des étirements doit être régulière, elle doit aussi (et surtout) être faite de manière sérieuse. Si vous ne connaissez ou ne maîtrisez pas les mouvements de bases, n’hésitez pas à demander conseils à un kinésithérapeute ou un coach sportif. De cette manière vous éviterez de vous blesser (claquage, élongation) en réalisant mal les mouvements.

Par ailleurs, un organisme « encrassé » répondra forcément moins bien au travail d’assouplissement qu’un corps sain. Une alimentation variée et de qualité ainsi qu’une hydratation suffisante seront donc d’excellents moyens pour, en parallèle des étirements, gagner en bien-être.

Maintenant, à vous de jouer !


- 41%
Abonnement
12 mois
19€/mois
Le + économique
- 41%
Abonnement
12 mois
19€/mois
Le + économique
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois