Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

La récupération active : À quel moment l’intégrer ?

La récupération active : À quel moment l'intégrer ?

La récupération active, c’est quoi ? Après une séance d’entraînement intense, vous vous sentez souvent fatigué, courbaturé au point de se détendre sur le canapé et de prendre quelques jours de repos, n’est-ce pas ? Attention, votre corps a besoin de récupérer pour redémarrer vos séances plus en forme que jamais. C’est pourquoi, Fitnext est là pour vous donner la solution miracle pour récupérer au bon moment.

 

En quoi consiste la récupération active ?

Elle correspond à un effort physique en aérobie et de faible intensité. L’aérobie ouvre la voie à l’oxygénation des muscles. La récupération active favorise ainsi le développement musculaire. Elle facilite le retour au calme lorsqu’elle succède l’entraînement. Elle est aussi un bon moyen de ne pas culpabiliser ou déprimer lors d’un « jour off » si vous êtes un « sport addict ». C’est pourquoi, Fitnext, vous recommande de respecter au moins un jour de repos par semaine.

La récupération active consiste en n’importe quelle discipline à condition d’adopter un rythme lent. Optez pour des efforts d’endurance continus comme la course, la marche, le vélo ou encore la natation.

Attention, il ne s’agit pas d’une « gym douce » qui se pratique comme un sport à part entière : le yoga, le pilate, et même le stretching (contrairement aux idées reçues, ce dernier n’est pas la meilleure technique de récupération et encore moins d’échauffement).

À lire aussi : Pourquoi les phases de repos sont importantes en bodyweight ?

 

La récupération active juste après l’effort : Une méthode infaillible

Lors d’un effort physique, les muscles rejettent des déchets toxiques. La récupération active permet l’oxygénation des tissus favorisant l’évacuation de ces déchets. Donc, plusieurs moments sont à favoriser pour pratiquer une bonne récupération active après ou pendant votre entrainement :

  • La récupération active entre deux efforts : elle permet de multiplier par deux la vitesse d’évacuation des métabolites musculaires qui sont éliminés dans les deux heures suivant une séance. Certains sports misent donc sur une alternance entre effort intense et récupération active, c’est le cas du HIIT (High Intensity Interval Training). Dans le cadre du programme Fitnext, n’hésitez pas à faire suivre votre circuit quotidien d’une séquence de récupération active si vous prévoyez une « séance libre » (une partie de foot ou un tennis par exemple) à un autre moment de la journée et que vous craigniez de ne pas être en forme.
  • La récupération active en fin de séance : la pratique sportive provoque une augmentation de la température centrale qui perturbe l’appétit et le sommeil retardant votre rétablissement. La récupération accélère la baisse de cette température et prépare le repos. Enfin, cette méthode permet de réduire les douleurs et sensations de jambes lourdes après une séance.

Mise en pratique : Directement après votre séance, vous enchaînez avec 15 minutes de course lente par exemple. L’arrêt complet doit se faire progressivement : marchez sur les derniers mètres. Après la séance, il est essentiel de se réhydrater avec une eau minérale. Des massages ou des étirements passifs doux (15 sec de maintien et sans objectif de souplesse) perfectionneront cette session. Pensez également à une petite collation dans les 30 min qui suivent l’entraînement profitant alors de la « fenêtre métabolique » (période optimale à l’absorption des nutriments par l’organisme).

Pour Fitnext, la récupération active est extrêmement efficace lorsqu’elle est pratiquée juste après l’entraînement. Elle est alors la meilleure façon d’accélérer la détoxification de l’organisme qui s’opère naturellement après l’effort.

À lire aussi : Des collations gourmandes et bonnes pour la santé !

 

La récupération active pendant les jours off

Elle représente un bon moyen de brûler quelques calories, d’oxygéner les tissus et de s’aérer l’esprit sans risquer le surentraînement puisque les jours de repos préviennent ce risque. La récupération active vous aidera également à garder la forme si vous ne supportez pas de rester sédentaire le temps d’une journée.

Mise en pratique : Fitnext préconise une course lente d’environ 25/30 minutes (au-delà vous consommerez trop d’énergie) ou une marche soutenue sur une durée de 30 minutes. Ralentissez progressivement avant l’arrêt complet. Vous pouvez ensuite compléter cette session par d’autres techniques de récupération (siestes, massages, étirements doux, hammam/sauna).

L’objectif est de régénérer votre organisme pour redémarrer votre entrainement Fitnext plus en forme que jamais. La récupération active est essentiel pour progresser !

À lire aussi : Comment progresser en bodyweight ? 3 phases indispensables

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.