Sport : 5 conseils pour courir de manière optimale quand il fait froid

conseils pour courir

On le sait, courir en hiver n’est pas toujours très agréable. Il fait froid, parfois il pleut, il y a du vent ou encore il fait nuit. Bref, continuer à s’entraîner pendant ces quelques mois relève pour certains du parcours du combattant. Mais au printemps, celles et ceux qui auront gardé le rythme, bravant avec panache les frimas de l’hiver, auront de quoi être fier d’eux. Fitnext vous propose donc aujourd’hui, histoire de vous filer un petit coup de pouce, quelques bons conseils pour courir afin que le running hivernal reste un moment agréable et que votre corps profite pleinement de ces séances d’entraînement en extérieur. C’est parti !

Adaptez votre tenue aux températures

Dit comme ça, cela paraît logique mais c’est une condition sine qua non à un entraînement réussi. On ne peut bien évidemment pas se vêtir de la même manière quand le thermomètre flirte avec la barre des zéro degrés et quand le soleil printanier vient vous réchauffer les omoplates. Il existe aujourd’hui une panoplie très complète – aussi bien au niveau des matières, des couleurs mais aussi des prix – afin de s ‘équiper efficacement. Eviter les vêtements lourds et trop épais.

Privilégiez le multi-couche, c’est-à-dire, par exemple, un t-shirt près du corps en matière technique pour évacuer la transpiration, puis une veste isolante qui va vous aider à maintenir la chaleur et enfin, s’il pleut ou qu’il vente, une troisième couche protectrice du type coupe-vent. Toutes ces épaisseurs peuvent se concilier à la condition d’être dans des matières adaptées et en épaisseur relativement fine. En bas, un collant un peu plus épais que celui que vous utiliser à la mi-saison sera parfait.

En hiver, il faut bien évidemment se couvrir pour protéger votre organisme mais trop se couvrir serait une erreur et pourrait surtout nuire à votre propre confort de course. Pour optimiser votre tenue, n’hésitez pas à vous couvrir les extrémités, à savoir, les mains, la tête, le cou et les pieds. Une paire de gants, un bonnet, un cache-cou et de bonnes chaussettes seront des alliés précieux car gardez à l’esprit que la perte thermique peut atteindre jusqu’à 70% par ces parties du corps.

Soyez prudent quand il fait nuit

Un des soucis avec l’hiver est que les journées sont cruellement écourtées. Du coup, si vous aller courir le matin avant le travail ou le soir, il est probable que vous vous retrouviez à courir de nuit. La course nocturne peut être fort sympathique mais doit s’effectuer en toute sécurité. Il est tout d’abord important que les autres – notamment les conducteurs – puissent vous voir. A ce titre, il est opportun de choisir une veste de running avec des bandes réfléchissantes. Idem pour votre collant de running. C’est un moyen d’éviter les accidents.

Par ailleurs, un autre de nos conseils pour courir la nuit est lié à la visibilité. En effet l’hiver courir la nuit est forcément synonyme d’une visibilité faible. Alors, que vous couriez en ville ou dans la campagne, méfiance où vous mettez les pieds ! Rien de pire qu’un trottoir mal négocié ou une souche d’arbre ignorée pour vous faire mal, notamment aux chevilles. En condition nocturne, on ne serait donc trop vous conseiller de vous cantonner à des footings tranquilles, en endurance fondamentale. Pas de sprint ou de fractionné sans une luminosité qui vous permet d’anticiper et d’éviter les obstacles.

Ne zappez pas la case échauffement

Ceci est vrai en été et sans doute encore plus en hiver : l’échauffement est une étape importante de votre entraînement en course à pieds. Quelques exercices en intérieur avant de partir courir vous permettront de faire monter progressivement la température de votre corps mais aussi de délier un peu vos muscles et vos tendons.

Le démarrage de la course à pied doit ensuite se faire à petites foulées avant d’augmenter progressivement la vitesse et d’allonger le pas. De cette manière, vous réduirez les risques de claquages mais aussi de points de côté. Vous connaisses toutes et tous cette désagréable sensation qui parfois vous saisi dès le début de votre footing. C’est généralement le signe d’un départ en sur-régime. Alors, débuter tranquillement et respirer bien.

Veillez à une bonne hydratation

Si la sensation de soif est souvent plus importante en été qu’en hiver, les besoins de votre corps en eau sont tout aussi importants. En été, la transpiration vous indique que vous perdez de l’eau et qu’il vous faut refaire les stocks. En hiver, le processus est plus insidieux. C’est la respiration de l’air froid qui va favoriser le phénomène de déshydratation. Pensez donc à boire suffisamment avant d’entamer votre entraînement car il n’y a rien de pire que de partir s’entraîner en étant déjà déshydraté. Et, si vous prévoyiez une séance un peu longue, emporter un peu d’eau avec vous que vous boirez à petites gorgées.

L’hydratation post-séance est également importante. Et nous vous invitons donc à suivre nos conseils pour bien choisir votre eau.

Prévoyez une collation

Boire est primordial et s’alimenter l’est tout autant. Bien évidemment, si vous effectuez des séances courtes (moins d’une heure), il n’est pas vraiment utile de prévoir de collation. En revanche, si vos entraînements sont plus longs, nous vous encourageons à emporter avec vous quelques fruits secs ou une barre pour l’effort. Les températures basses vont en effet obliger votre corps à dépenser de l’énergie supplémentaire pour lutter contre le froid. Ainsi, vous n’êtes pas à l’abri d’une petite fringale qui mettrait un regrettable coup d’arrêt à votre séance. Alors, mieux vaut être prévoyant !

Enfin, pour celles et ceux qui ne seraient pas encore convaincu(e)s que courir l’hiver reste une bonne idée, sachez que le sport est un excellent moyen d’échapper aux maladies hivernales. A bon entendeur…


- 41%
Abonnement
12 mois
19€/mois
Le + économique
- 41%
Abonnement
12 mois
19€/mois
Le + économique
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
6 mois
24€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
3 mois
29.90€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois
Abonnement
1 mois
32€/mois