Tous à l’eau !

plage

L’été est le moment idéal pour pratiquer les sports d’eau. Que ce soit la natation, l’aquagym ou des disciplines plus originales, les activités aquatiques possèdent de réelles vertus. Fitnext vous propose aujourd’hui un petit tour d’horizon de ces sports qui ont le vent en poupe. On vous dévoile également leurs bienfaits. Vous n’avez plus qu’à enfiler votre maillot de bain !

Les bienfaits de l’eau

Quand le thermomètre grimpe, l’appel de l’eau n’épargne personne. Que l’on soit petit ou grand, l’eau permet en premier lieu de se rafraîchir. Aussi bien quand on en boit – et cela est indispensable pour un organisme en bonne santé – que quand on fait trempette. Mais au-delà de cette indéniable vertu, les sports d’eau possèdent de nombreux avantages.

Ils permettent tout d’abord de pratiquer une activité physique à tout âge et quelque soit votre morphologie. Avec l’eau, vous ne supportez qu’une petite partie de votre poids. Elle accroît la capacité de mouvement et, surtout, limite les contraintes sur les articulations. Résultats : les efforts en sont facilités tandis que tous les muscles, profonds comme superficiels, sont sollicités en permanence. Notez également que l’eau permet un effort relativement doux, sans choc, et cela réduit fortement le risque de blessure. Ce n’est pas anodin si la rééducation des sportifs passe souvent par la case piscine.

Autre avantage des sports aquatiques: leur action sur la circulation sanguine. En effectuant des mouvements dans l’eau, vous enclenchez un processus de drainage lymphatique naturel, c’est-à-dire que vous stimulez la circulation de la lymphe, ce qui permet de détoxiquer votre organisme. Dans le même temps, toujours grâce à l’eau, vous améliorez votre circulation sanguine et agissez ainsi sur les cellules graisseuses, notamment la cellulite.

Enfin, les sports aquatiques sont des sports dits « cardio » car ils améliorent les capacités cardiaque et pulmonaire du corps. A la clef, une plus grande endurance dans la vie de tous les jours, moins de fatigue lors des activités physiques et une meilleure santé globale.
Vous l’avez compris, les sports aquatiques ont tout bon, alors n’hésitez plus ! Toutefois, avant de foncer à la piscine la plus proche ou de réserver une location estivale en bord de plage, avez-vous une idée du sport qui pourrait vous plaire ? Entre grands classiques et activités à la mode, votre cœur balance ? Pas de soucis, on vous donne tout de suite un petit coup de pouce …

Les classiques

– La natation

Qui dit sport dans l’eau, dit forcément natation. C’est la base. C’est surtout une discipline accessible à tous, qui peut se pratiquer toute l’année, en piscine comme à la mer et qui a largement fait ses preuves. La natation sollicite l’ensemble des muscles. Notez toutefois que si toutes les nages sont complètes, certaines permettent d’effectuer un travail plus spécifique. Ainsi, le crawl agît sur les fessiers et les épaules ; la brasse sur les biceps, les pectoraux, les mollets et les abdominaux ; le dos crawlé sur les muscles du dos ; le papillon sur les abdominaux. Sur le long terme, en comptant 2 séances de 45 minutes par semaine, la nage amène une nette perte de poids et redessine harmonieusement la silhouette. Si vous désirez accentuer le travail du bas du corps, nous vous conseillons de nager avec des palmes.

– L’aquagym

De la gymnastique dans l’eau, voilà la meilleure manière de définir l’aquagym. Cette discipline, née en France, se pratique généralement en piscine, en groupe et en musique. Une séance d’aquagym comprend des exercices statiques, exécutés sur place, et des exercices dynamiques, en se déplaçant dans l’eau. Certains mouvements nécessitent des accessoires (frite, planche, haltères, poids, ballon, flotteur ou ceinture). Si l’aquagym a souvent une image un peu « vieillote », c’est assez regrettable. C’est en effet un sport qui peut convenir à tous car chacun peut y mettre l’intensité qu’il souhaite.

– Le water-polo

Pour celles et ceux qui aspirent à un sport plus ludique mais aussi plus intense, le water-polo est tout trouvé. Il demande toutefois quelques pré-requis. En effet, avant de vous jeter à l’eau ballon à la main, il faut avoir en tête que le water-polo est un sport qui demande une bonne endurance physique ainsi qu’un bon niveau de nage. Cousin aquatique du handball, le water-polo se joue entre deux équipes de 7 joueurs et, comme au handball, l’objectif est d’inscrire des buts. Concrètement, les mouvements sont amples et rapides et le rythme intense. Ce sport d’équipe est idéal pour travailler l’endurance et sculpter le haut du corps.

Les originaux

– L’aquabiking

Sport très à la mode depuis presque 10 ans, l’aquabiking consiste à faire du vélo dans une piscine. Comme pour le RPM, le vélo utilisé pour l’aquabiking est muni d’un système qui permet de régler le niveau de résistance. Le pédalage peut être ainsi plus ou moins facile. Les cours d’aquabiking sont généralement collectifs et en musique. Au début, pédaler dans l’eau est une sensation un peu étrange mais les résultats sont bien réels. Le travail des jambes est conséquent et, en raison des changements de rythme, votre cœur et vos poumons sont bien sollicités.

– Le longe-côte

Si, cet été, vous partez en bord de mer, vous croiserez sans doute des groupes de marcheurs d’un genre un peu particulier. Les pratiquants de longe-côte, ou randonnée aquatique, portent le plus souvent des combinaisons (cette discipline se pratique tout l’année) et se déplacent en groupe. Le but est simple : marcher dans l’eau. Avec de l’eau jusqu’aux genoux, on avance en petites foulées rapides, ce qui fait travailler les cuisses et le système cardiovasculaire. Avec de l’eau jusqu’à la taille, les mouvements sont plus lents, mais de plus grande amplitude. L’avantage typique de ce sport est le côté « grand air ». Rien de tel en effet que de respirer les embruns marins ! C’est bon pour les bronches et cela procure une saine fatigue.

– Le stand up paddle

S’il n’est pas à proprement parlé un sport aquatique, le stand up paddle (ou SUP) n’en reste pas moins une discipline nautique très agréable. Elle consiste à ramer debout sur une grande et large planche, style surf, avec une pagaie. Originaire d’Hawaï, le stand up paddle peut se pratiquer en mer ou sur un lac. C’est un sport de glisse très accessible qui permet de développer l’équilibre. Les mouvements avec la pagaie agissent eux sur tout le haut du corps, des bras aux abdominaux, en passant par les épaules, les pectoraux et les dorsaux. Et comme pour le longe-côte, le grand air est un vrai plus.

Bonus : l’hydrospeed

Si vous aimez les sensations fortes, on ne saurait que trop vous conseiller l’hydrospeed. C’est de la nage en eaux vives avec flotteur et palmes. Cette discipline se pratique traditionnellement dans les cours d’eau de montagne et procure une bonne dose d’adrénaline. A tester pour les plus téméraires !

Le plus efficace des coachings commence ici

Choississez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.