Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

J’en suis à mon 60ème jour Fitnext… et à -9kg !*

Témoignage Fitnext de Florian, 30 ans

Début janvier 2013, un vendredi soir, je regarde les articles de Yahoo. Je tombe alors sur des vidéos d’Erwann qui me racontent qu’il faut faire des écarts pour bien maigrir.
Je fais 1m71, 85kg, j’adore manger (surtout les saletés, et j’adore toujours) et je suis un gros feignant: après le travail, je traîne sur mon canap’ devant la télé.

Ce qui m’a motivé à démarrer Fitnext

Je vais alors sur le site de Fitnext et commence à lire les « arguments » et points de vue des différents articles de la méthode.

Quelques points commencent alors à me motiver :

-Pas besoin d’aller dans une salle de sport
-Pas besoin de s’esquinter avec le sport
-Une logique et une pédagogie pour expliquer le fonctionnement du corps qui me parlent
-Pas la prétention des autres méthodes soit disant « révolutionnaires »
-Le droit de faire des excès
-Pas de quantité dans la nourriture

Je commence alors à faire le diagnostic depuis mon bureau et sur un achat compulsif, j’en prends pour 6 mois. Après tout 100 et quelques euros, c’est ce que m’auraient coûté 1 ou 2 séances chez un diététicien (qui ne s’occupe que de l’aspect nutrition) ou de 3 outils de muscu que j’aurais abandonnés au bout de 2 utilisations!

J’ai du faire quelques ajustements

Je me lance dans les 3 jours de pommes où tous mes proches me disent que je fais n’importe quoi…
Je leur explique alors grosso modo le fonctionnement, et qu’il ne s’agit pas du régime mais d’un nettoyage.
Les 2 premiers jours de pommes se passent au lit à roupiller, le 3ème jour au travail n’est pas compliqué.
J’entre alors dans le premier cycle de 42 jours.
Les séances de sport sont plutôt simples, sauf les 3 premiers jours qui sont compliqués dans la mesure où je fais du sport même avec les premières courbatures (je me disais « si je me démotive maintenant, c’est foutu »). Ces courbatures qui n’existent plus par la suite, et sont désormais un lointain souvenir même quand je force lors d’une séance de sport ou d’un footing.

Les plus gros changements concernent la nutrition

– Avant Fitnext, je ne prenais pas de petit déjeuner… je suis donc obligé de me lever plus tôt pour le préparer (je ne suis toujours pas devenu un lève tôt avec ce programme)
– Le midi, je déjeunais au restaurant à côté de mon travail. Au début, je me préparais mes plats à l’avance pour les manger au bureau. J’ai eu énormément de chance que ce resto soit tenu par des gens exceptionnels qui me laissent venir avec mes plats, ce qui me permet de continuer à déjeuner avec les mêmes personnes. J’arrive même à donner envie aux autres avec une salade d’épinards (enfin presque).
– Le soir, les dîners étant plutôt simples, je n’ai pas trop de préparation en rentrant du travail.
– Avant la 4ème semaine, je n’ai pas de « dîner libre », et je dois me taper une salade de carottes râpées toute moche à coté des Macdo que mes potes rapportent à la maison pour la soirée poker (là c’est difficile!).

Au bout d’une trentaine de jours : je n’ai perdu que 3 kg mais mon ventre a bien dégonflé et je me dis « le muscle pèse plus que la graisse » pour rester motivé.
C’est alors qu’Erwann vient à la maison pour une chronique sur M6. Je me rends compte que ce type n’a pas la grosse tête, me file son portable pour le tenir au courant et réponds à toutes mes questions idiotes. Moi qui pensais qu’il représentait juste l’image de la boite et qu’il ne serait cool que devant la caméra…
Et bien non, Erwann est aussi chouette que son équipe est ultra pro en répondant super vite aux emails (par retour d’emails ou par téléphone).
Il m’a expliqué par exemple que je devais courir comme une petite vieille et ne surtout pas être fatigué. BINGO : je sais désormais courir plus de 100 mètres sans être à bout de souffle, même avec des poumons de fumeur en surpoids.
Moi, grosse feignasse que je suis, je me vois même désormais aller au delà du temps de jogging demandé par le programme. Je cours une bonne heure au lieu de 20/40mn demandées. J’ai l’impression de me faire doubler par les gens qui marchent mais bon… Je cours plus d’une heure, et sans m’en rendre compte, j’accélère mon rythme à chaque fois un peu plus.

J’en suis aujourd’hui à mon 60ème jour Fitnext… et à -9kg

En ce moment, je suis à un stade où les kilos partent plus vite qu’au début… je ne cherche pas à comprendre : encore un truc que j’ai appris, on perd du poids par phase, rien de régulier, d’où l’importance d’être assidu.

Le fait de savoir que je peux faire un excès, m’a poussé à ne pas en faire.

Je fais mon sport pendant 1H tous les soirs de la semaine devant la télé. Il faut avouer que parfois c’est pénible mais même si je sais que je peux rattraper une séance le week end, j’essaie de me forcer la semaine et être tranquille mes jours de repos.
Je n’en suis pas encore au stade du mec qui dit : « Pour moi, le sport c’est une drogue, je ne peux pas m’en passer ». Pour moi ce n’est pas compliqué ou fatiguant, juste difficile de se motiver certains soirs. De la même manière que parfois, il est difficile de se lever pour aller au boulot et on finit par se motiver pour y aller.

J’ai appris quelques règles concernant l’alimentation

– Je limite (avec beaucoup de difficultés) la viande rouge
– Je ne mélange pas cette viande rouge à des féculents
– Pas de féculents le soir
– Quelques mono-diètes dans la semaine (perso, ça ne me gêne pas du tout, parfois, je me force même à manger le soir).
Après au niveau des légumes, et bien, n’aimant pas trop ça, je me force un peu et je mange souvent les mêmes en pensant à mon prochain repas libre.
Pour conclure, je suis ultra ravi de ce programme qui ne change pas la vie quotidienne mais seulement le contenu du frigo. S’il avait fallu que je modifie tout seul mes habitudes (pas forcément alimentaires), je n’aurais probablement pas été jusque là, vu le travail très prenant que je fais.
Enfin, je reviens juste d’une semaine de vacances au Maroc ou j’ai fêté mon anniversaire. L’équipe Fitnext m’a dit d’oublier le programme pendant ces 7 jours et de m’éclater. Et bien pour m’éclater, je me suis éclaté (alcool, couscous, tajine, alcool, thé ultra sucré, pâtisseries orientales et alcool…), le tout sans aucun sport. J’appréhendais le retour et la première pesée, je pensais prendre au moins 4 kg sur les 9 perdus. Résultat : + 1kg seulement. Je sais que je peux vraiment me faire plaisir sans culpabiliser en sachant que je ne prendrai pas trop si j’abuse parfois et que je fais attention le reste du temps.
Les résultats impressionnent mes proches qui commencent même à s’inscrire également sur le site (déjà 2 potes nouvellement inscrits).

Au plaisir
Florian

Le plus efficace des coachings commence ici

Choississez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.