Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

Avis Fitnext d’Elise : « Ma vie est depuis un an et sera à vie Fitnext »*

Elise-avant-apres

L’avis d’Élise, qui après de nombreux régimes, de consultations sans résultats durable depuis l’adolescence retrouve son équilibre grâce à la méthode Fitnext !

« Je suis allée voir des nutritionnistes et des diététiciens, mais rien n’y faisait »

Ma prise de poids a commencé à l’âge de 15 ans, avec ma première opération de ma cheville, suite à de multiples entorses. Je faisais alors 5h de sport par semaine. J’ai pris une vingtaine de kilos. Je me suis stabilisée dans les années qui ont suivi en reprenant le sport mais je n’ai pas réussi à perdre. Il faut dire qu’à cet âge, je vivais chez mes parents, obligés de manger les repas copieux de ma mère, mais équilibrés hormis le samedi où la tradition était frites le midi et repas à base de fromage le soir. À 18 ans, à la suite d’une grosse entorse sur l’autre cheville, une nouvelle opération, et 10 kilos de pris en plus.

A cet âge, je rentre dans les études, et les stages, avec des horaires de repas un peu décalé dans la journée. Je délaisse alors le sport à ce moment là. La prise de poids reprend progressivement.

« Arrêt du régime brutal et effet yoyo garanti »

Je commence alors à consulter pour essayer de perdre du poids. Tout d’abord un endocrinologue, qui me propose un régime hyperprotéiné, qui a était une catastrophe pour moi : 8 kilos de perdu en un mois mais avec des effets catastrophiques au niveau hépatique, et une grosse fatigue.

Arrêt du régime brutal et effet yoyo garanti. On me détecte aussi une résistance à l’insuline mais pas d’indication alimentaire à suivre. Je teste alors d’autres régimes comme celui du Dr Cohen, où les boissons zéros sont autorisées à volonté, ce qui me fait tomber dans une addiction au sucre et principalement à ces boissons. J’ai perdu une bonne dizaine de kilos et les ai repris progressivement…

Le coup fatal en terme de prise de poids a été un choc émotionnel subit en décembre 2011, avec une prise de 15 kilos en 2 mois, sans changer ma façon d’alimenter.

Je suis donc allée voir des nutritionnistes et des diététiciens, mais rien n’y faisait. Je perdais au maximum 5 kilos, et je reprenais petit à petit les kilos perdus pour atteindre finalement un poids de 127 kilos pour 1m74.

Travaillant en libéral, dans le milieu paramédical, j’étais confronté au regard des patients, et aux discussions avec ceux-ci qui ne cessaient de me parler de chirurgie, d’anneau gastrique… Mais pour moi je savais que ce n’était pas la solution. Je ne suis pas une grosse mangeuse. Je ne grignotais pas dans la journée : Ma journée alimentaire typique était un bol de lait bien chocolaté le matin, un repas le midi avec viande, féculents et légumes souvent en sauce, et plutôt féculents légumes le soir, avec un bon morceau de fromage. Et j’oubliais entre ½ et 1 litre de boisson zéro sur la journée.

« La méthode est donc parfaite pour mes symptômes »

Puis un jour, lors de ma pause, j’entends à la télévision Erwann parler de son livre sur le plateau de CCVB. Son discours m’intéresse : les méfaits des produits laitiers, des édulcorants …

Je démarre la méthode en septembre 2014. Au même moment, cela fait 5 mois que j’ai arrêté ma pilule pensant qu’elle pouvait aussi expliquer ma prise de poids, et je ne retrouve pas mes cycles. Des examens médicaux sont réalisés et on me détecte le syndrome des ovaires polykystiques, souvent liés à de l’hyperinsulinisme, cette fameuse résistance à l’insuline.

La méthode est donc parfaite pour mes symptômes.

On s’y met à 2 avec mon mari, qui lui n’est pas en surpoids. Il perdra néanmoins 10 kilos cosmétiques.

La monodiète de pommes et le premier cycle détox me permettent de me sevrer très vite du sucre.

Je rétablis le sport dès le deuxième cycle, avec de la marche active et la reprise du handball en tant que gardienne.

 

En conclusion, que du positif !

Au niveau alimentaire : Je prends du temps pour moi maintenant le matin pour prendre mon petit déjeuner. Pas de frustration.  Je gère mes repas libres en fonction de mes envies, des repas avec les amis. On sait avec Fitnext gérer les écarts.

Au niveau de ma santé :  Mon mauvais cholestérol a sérieusement diminué, plus d’acné, et surtout des cycles féminins qui sont revenu avec une disparition des symptômes ovariens.

Au niveau personnel : Une confiance en soi améliorée, une envie de se regarder dans la glace, le plaisir de refaire les boutiques, et une fierté non dissimulée.

Et au niveau de mon poids : 47 kilos perdus en un an. Difficile ? Cela demande forcément des efforts que ce soit mental et ou  physique, mais si c’était simple de perdre du poids, tout le monde serait mannequin. Le travail paie !

Ma vie est depuis un an et sera à vie Fitnext, autant continuer à se faire du bien !

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.