Perte de poids Body weight Nouveau Full energy NouveauSe connecter

« Interpellée par la méthode Fitnext, je l’ai tout de suite adoptée »*

Je m’appelle Sophie, j’ai 40 ans et 3 enfants. Je viens de Montpellier, et c’est en discutant nutrition avec une amie, que j’ai entendu parler d’Erwann Menthéour et de sa méthode Fitnext pour la première fois. C’était il y a 2 mois. Un ancien champion cycliste, reconverti en coach sportif qui proposait une méthode complète. Tiens, ça méritait qu’on s’y arrête. Intriguée, j’ai lu tous les articles du site et vu toutes les vidéos que j’ai pu trouver. Lui aussi avait eu le déclic, avait senti qu’il lui fallait prendre une autre route. Ça me parlait.

Fitnext s’est révélée être la méthode qui me ressemblait

La méthode était claire, pragmatique et intelligente (allier équilibre alimentaire et sport semblait assez logique pour moi). Enfin, les arguments développés étaient solides et confirmés par la communauté scientifique. J’avais envie de lui faire confiance, comme on dit « qui ne tente rien n’a rien ».

J’ai donc signé pour 3 mois. Mes objectifs: retrouver la forme physique, perdre du poids pour me sentir mieux dans mon corps et dans ma tête et surtout apprendre les bons usages alimentaires. En bref, prendre le contrôle de mon corps et lui offrir le meilleur.

J’ai attendu le moment propice pour commencer. Je ne voulais pas faire d’écart pendant le cycle 1, qui est la phase détox. Je voulais faire les choses bien, nettoyer l’organisme en profondeur en suivant la méthode à la lettre. J’ai donc attaqué le 1er juin 2013 avec 54kg pour 1m57. J’avais déjà perdu 3 kilos le mois précédent, juste en évitant les protéines animales et en diminuant le volume de mes repas (je m’arrête de manger quand mon estomac est plein). Mon objectif de perte de poids étant d’atteindre 49 ou 50 kg, dans un corps musclé et tonique (sinon à quoi bon !).

La monodiète ne m’a pas effrayée

Les pommes j’aimais ça et puis 3 jours c’est pas si long. Bon, quand on y est, on ne voit plus les choses de la même façon. Surtout le 2ème jour quand le mal de tête ne vous lâche pas et que vous ne quittez plus les toilettes ! Effet sulfate de magnésium oblige 😉

Heureusement, je savais que la migraine était un des effets de la détox, ça m’a aidé à tenir. D’ailleurs, j’ai remarqué que régulièrement, après une séance sportive (muscu) j’ai souvent un petit mal de tête, pendant une heure ou deux. Je sais après ça, que j’ai bien travaillé et que les toxines plient bagages !!!

Bref, pour en revenir à la monodiète, le 3ème jour, comme annoncé, fut de loin le plus agréable. On se sent vraiment plus léger, on est fier du chemin parcouru et surtout on sait que le lendemain on renoue avec le plaisir de manger.

Ah, les retrouvailles avec le pain, le beurre, le jus centrifugé et les oléagineux… un vrai plaisir, un grand régal. Et depuis, c’est le même plaisir tous les matins.

Mon remède aux courbatures: la course à pied!

Après la monodiète arrive la 1ère séance de sport. Niveau 1 (plus bas tu peux pas !) en ce qui me concerne, car sportive dans l’âme certes, mais c’était à peu près tout, ces 20 dernières années. J’ai choisi des séances d’une heure et quinze minutes (même pas peur !). La première fois, ça semble très long, car c’est quand même, très dur. Pas facile de remettre la machine en route. Démarrage façon diesel, mais démarrage tout de même !

Je m’accroche et je finis tout, sauf les pompes. Et dès la fin de la séance, les courbatures sont déjà là. Les jambes raides comme des baguettes, et démarche façon échasses. Les enfants sont morts de rire et mon conjoint pas loin. Pas grave, ça passera… avant la prochaine séance, j’espère ! C’est dans 2 jours. Et ben non, pas passées. Je fais ma deuxième séance quand même et décide d’aller courir 20 minutes dans la foulée. Complètement maso la fille ? Mais non, enfin pas complètement. Un peu la faute à Erwann tout ça. Et oui, dans une de ses vidéos, il expliquait que courir après la muscu cela accélérait l’élimination des graisses et des toxines. Alors au point où j’en étais, pourquoi pas !!! Et là, miracle ! Les courbatures, en-vo-lées ! Yes !!! Depuis, quand je peux, je vais courir après la muscu. Ca fait vraiment du bien.

Côté nutrition : on peut manger équilibré sans perdre les goûts

J’aime les légumes et les salades donc je n’éprouve aucune difficulté avec le programme. Et puis je ne suis pas dessert. Tout ce qui est sucré, c’est vraiment pas mon truc. Du coup, je ne ressens aucun manque. Je sais, je sais, j’ai de la chance ;o)

Je me régale avec la plupart des recettes proposées et n’ai jamais ressenti la faim depuis que j’ai commencé. J’ai maintenant bien compris les équivalences et compose souvent avec ce qu’il y a dans mon frigo. J’ai « investi » dans différentes huiles et herbes aromatiques et me régale des saveurs et des parfums. J’adore les marinades proposées: ça parfume viande et poisson à merveille !

Malgré tout, je dois avouer que je n’ai pas pu me faire, ni au tofu, ni aux algues Wakamé. C’est pas grave, je remplace…

Comme j’ai passé les 4 semaines, j’ai eu droit à mon premier repas libre. J’étais contente sans être euphorique. Sans doute parce que je n’avais pas l’impression de me priver. Mon envie à moi, c’était une petite pizza accompagnée d’une bière. Normalement, simple et efficace. Et ben là, non. C’était bon, mais je ne peux pas dire que je me sois régalée. Je ne sais pas, je m’étais imaginée ressentir autre chose. Un peu comme si je n’appréciais plus autant qu’avant. Et puis très vite, la pesanteur dans l’estomac. J’avais oublié. Sans compter les ballonnements le lendemain au réveil qui avaient, eux aussi, disparus de mon quotidien. Aussi, j’étais drôlement contente de reprendre mes menus Fitnext. Qui l’aurait crû !!!

Il n’y a pas une semaine où je ne progresse pas !

Côté sport, j’apprécie de voir qu’il n’y a pas une semaine où je ne progresse pas. Et je me rends compte que, contrairement à ce que je pensais, je suis pleine de ressources. Et les résultats sont là : ma silhouette s’affine partout (bras -1cm, cuisses -2cm, taille -5cm, poitrine -3cm, ventre et fesses), les muscles apparaissent déjà à certains endroits et cela me motive plus que jamais lors des nouvelles séances sportives. En running, je cours maintenant 1h, sans aucune douleur aux genoux. Avant Fitnext, c’était mission impossible de courir plus de 30min. La douleur à l’extérieur du genou était vraiment insupportable. J’avais essayé de m’échauffer, de changer ma façon de courir et même les chaussures, sans résultat. Et maintenant, j’ai doublé mon temps de course ! Elle est pas belle la vie ?!

Coté poids, je perds environ 500g par semaine et cela me va très bien. Je suis passée en dessous des 51 kg et c’est un poids que je n’avais pas atteint depuis 20 ans. Imaginez mon sourire et les étoiles dans mes yeux. Trop longtemps que cette fichue balance ne m’avait pas parlé aussi gentiment…

Autre point positif: maintenant je dors toute la nuit (enfin quand mon petit dernier de 3 ans le veut bien). Je me couche et me réveille vers 5h30-6h. Oui, et alors ? Alors ? Avant Fitnext, je me réveillais toutes les 1h30-2h00. Et ça durait depuis des années. Maintenant je dors comme un bébé.

Enfin dernière nouveauté, mon estomac digère… tout ce que je lui donne à manger. Il ne m’embête plus, j’en ai même oublié qu’il existe. Tout s’était déréglé lors de ma première grossesse, il y a 13 ans et ça n’avait fait qu’empirer. Il y avait de moins en moins de choses qui passaient et j’avais fini par faire une croix sur un certain nombre d’aliments. Notamment l’ail, que je redécouvre aujourd’hui avec plaisir dans mes préparations.

Finalement, en 1 mois de programme, je peux dire que je me suis réconciliée avec mon corps. Je ne me suis jamais sentie aussi bien. Pour preuve, hier matin je me suis levée à 6h50, je n’avais plus sommeil (encore une belle et longue nuit !). J’ai chaussé mes baskets et suis partie courir à la « fraîche », pendant une heure. J’étais bien. C’était bien.

C’est ça, l’effet Fitnext ! Merci à l’équipe Fitnext et à Erwann Menthéour.

Le plus efficace des coachings commence ici

Choisissez votre objectif, suivez votre programme et obtenez des résultats.



En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer des services et une offre ainsi que des contenus publicitaires adaptés à vos centres d'intérêts, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.