Malgré vos addictions alimentaires, il n’est jamais trop tard pour sauver votre microbiote et décider d’aller mieux ! En effet, la surconsommation de certains aliments agresse votre système digestif, diminue le nombre de bonnes bactéries et augmente le nombre de mauvaises bactéries de votre écosystème intestinal. Fitnext a repéré les 4 addictions alimentaires à combattre pour votre microbiote.

 

Addictions alimentaires : quels risques pour le microbiote ?

Tout le monde a une ou des addictions alimentaires, cet aliment qui nous fait craquer, ce plaisir presque incontrôlable… Évidemment qu’il faut se faire plaisir pour ne pas finir frustré, mais vous comprendrez que savoir se contrôler est important. Surtout pour le bien-être de votre microbiote !
Nous sommes rarement addict aux fruits et légumes malheureusement. Cela est plutôt normal, nos papilles vont naturellement être attirées par des aliments au goût salé, sucré, ou gras puisque ce sont des exhausteurs de goût. Mais aussi aux substances qui influencent notre système nerveux. La plupart de ces produits, si on en abuse, impactent notre microbiote et sont susceptibles de causer de nombreux soucis de santé :

  • Une inflammation et des brèches dans la paroi intestinale : les bonnes bactéries agressées par de mauvais aliments ne sont plus capables de protéger efficacement la paroi intestinale. Elle devient plus fragile et plus facile d’accès pour les mauvaises bactéries qui s’y installent et l’endommage.
  • Un dérèglement immunitaire : l’équilibre entre bonnes et mauvaises bactéries est impacté ce qui affaiblit votre immunité et laisse la voie libre à de nombreux virus et de nombreuses maladies métaboliques.
  • Une prise de poids : votre cerveau ne reçoit pas aussi clairement le message de satiété de la part de votre microbiote puisque son écosystème est perturbé. Cela favorise les grignotages mais aussi un dysfonctionnement au niveau de la production d’insuline, et donc vous stockez davantage.
  • Augmente le risque de cancers, notamment de l’estomac et du côlon.

A lire aussi : Top 5 des meilleurs aliments pour prendre soin de votre microbiote

 

Notre top 4 des pires addictions alimentaires pour le microbiote

 

1. Le sucre

L’addiction au sucre est sûrement l’une des pires addictions alimentaires pour votre santé et votre microbiote ! Par sucre, entendez surtout sucre raffiné. En effet, le sucre est la nourriture préférée des mauvaises bactéries qui vivent au sein de votre microbiote. Le sucre va attaquer votre écosystème intestinal : il détruit une partie des bonnes bactéries de votre microbiote, ce qui va favoriser la prolifération des mauvaises bactéries.
Il est important de revoir sa consommation en produits contenant du sucre raffiné et de favoriser les sucres naturels, ceux qui vont vous apporter fibres et bons glucides.

A lire aussi : Contre l’addiction au sucre

2. L’alcool, aussi l’une des addictions alimentaires

L’alcool n’est pas seulement mauvais pour notre microbiote intestinal, mais aussi pour notre microbiote buccal. Son fort pouvoir acidifiant altère fortement la diversité des bactéries de ces deux écosystèmes et aussi la perméabilité intestinale, laissant la voie libre à de nombreuses pathologies.
En effet, l’abus d’alcool détruit une partie de vos bonnes bactéries, notamment celles qui possèdent une action anti-inflammatoire. Bien plus grave, l’alcool permet aux mauvaises bactéries de s’accroître. Sans compter que certaines d’entre elles développent un composé cancérigène lorsqu’elles sont en contact avec l’éthanol.

3. Le sel

Le sel, vous êtes nombreux à ne plus pouvoir vous en passer. Pourtant, il est un réel danger pour la santé et fait partie des addictions alimentaires : il augmente la pression artérielle, le risque de maladies cardiaques, d’ostéoporose et de rétention d’eau.
Si cela ne suffit pas à vous persuader de diminuer votre consommation, sachez que le sel ingéré en trop grande quantité (+ de 12 g/jour) est également mauvais pour votre microbiote. Il augmente notamment les risques de cancer de l’estomac.

A lire aussi : Manger moins salé : comment rééquilibrer son alimentation ? 

4. Les addictions alimentaires : le café

Le café est un aliment acidifiant : il va créer un surplus d’acidité au sein du système digestif et rendre le terrain propice aux mauvaises bactéries. Trop d’acidité engendre aussi des problèmes de digestion, un appauvrissement en bonnes bactéries et fragilise les parois intestinales.
Il est donc important de limiter sa consommation et surtout de compenser avec des aliments alcalinisants et Pro-Microbiote.

A lire aussi : Êtes-vous addict au café ?

 

S’il n’est pas simple de combattre ses addictions alimentaires, il ne tient qu’à vous de décider de vous en débarrasser, ou du moins de les contrôler. Se tourner vers un accompagnement personnalisé peut aider et motiver. Fitnext tient compte de vos habitudes alimentaires et vous aide à les modifier et les adapter en douceur à travers un programme totalement pensé pour le bien-être de votre microbiote. Tenté ? Faites votre diagnostic gratuit dès maintenant !