« Grâce à ma perte de poids, j’ai ressenti plus de vitalité, j’ai de plus beaux cheveux, ainsi qu’un esprit plus clair et plus vif. »

Comment était votre mode de vie avant Fitnext?

Au niveau de mon alimentation, je mangeais de manière compulsive, sans en avoir forcément envie. Côté sport, enfant, je détestais ça, j’étais nulle à l’école et 3 ou 4 fois/an, mon père m’imposait un stage ADEPS d’1 semaine…l’horreur!!!

Après ma 1ère grossesse à 22 ans, je me suis laissée aller, je pesais 67 kgs alors que mon poids de forme était de de 58 kgs. À 30 ans, j’ai reçu un vélo d’appartement, je me suis reprise en main. J’ai perdu 10 kgs mais pas la graisse accumulée sur les hanches et les fesses.

Pour mon 2e enfant, à 32 ans, j’avais juré de ne pas prendre autant que pour le 1er… j’ai pris 3 kgs de plus, donc 17 au total. 1 an après je faisais 62 kgs pour 1 m66 et ma culotte de cheval s’était encore un peu plus développée…

En ce qui concerne le côté bien être, à 33 ans, je me suis inscrite dans une salle de fitness, je me suis tournée vers la sophrologue afin de soigner ma dépression. Je ne voulais pas dépendre des médocs. Je me suis un peu affinée et mon moral remontait en flèche mais je ne perdais pas cette satanée culotte de cheval… Je ne comprenais pas !!! J’ai ensuite déménagé à la campagne… j’ai dû abandonner le fitness car le trajet était trop contraignant. Au niveau de ma santé, j’avais de œsophagites, j’ai eu 2 ulcères, de l’anxiété, que je comblais par le sucre, des troubles intestinaux et des saignements de nez récurrents, une grosse intolérance au lactose, mais aussi aux antibiotiques (je ne supportais plus rien sur ma peau). J’ai donc suivi un traitement aux antihistaminique d’un an et demi… J’étais groggy, je dormais 10 à 12h par jour alors qu’en temps normal, 6-8h me suffisaient. À 40 ans j’ai eu une opération des varices, promesse du chirurgien d’avoir de nouvelles jambes… La réalité était bien différente : douleur quotidienne, je rentrais du boulot  (je suis puéricultrice en école maternelle), j’allongeais mes jambes, il m’étais devenu impossible de faire un long trajet en voiture devant ! Le chirurgien m’a alors prescrit des bas de contention, grade 3… à vie… Je me consumais lentement mais sûrement.

Un jour j’en ai eu marre de tout ça… j’ai arrêté les médocs, j’ai fait des recherches sur l’alimentation, le yoga, je suis devenue pesco-végétarienne et bizarrement… mes saignements de nez que j’avaient depuis mes 14 ans ont disparu, le chirurgien m’a certifié que cela n’avait rien avoir mais moi, je n’en étais pas aussi sûre, d ‘autant que mon fils aussi a vu ses saignements de nez disparaître lors de son choix d’adopter un régime végétarien pendant 1 an et réapparaître lorsqu’il est redevenu omnivore. J’ai ensuite arrêté la contraception, ainsi que le sucre… Je cherchais des réponses… j’ai trouvé Fitnext et les conférences du professeur Joyeux.

Comment avez-vous entendu parler de Fitnext ?

Lors de mes recherches, je suis tombée sur CCVB. Le discours d’Erwann Menthéour me semblait cohérent et éveillait mon intérêt sur la perte de poids.  J’ai acheté un 1er livre, « Et si on arrêtait de se mentir’’,  je l’ai lu en une soirée ! Puis le 2e ‘’Petit manuel de survie alimentaire ‘’et le 3e.. »Méthode Fitnext… 40 jours pour reprendre le contrôle de votre corps ». Une révélation, un déclic. Muscler mes jambes pour retrouver un confort ? Perdre ma culotte de cheval sans bistouri passé 40 ans ? C’était possible… vraiment?

Pourquoi avez-vous décidé de suivre Fitnext et quels objectifs avez-vous choisi lors de votre diagnostic?

Fitnext par étape :

  1. Après la lecture des livres, j’ai mangé Fitnext mais je faisais mes propres programmes de sports (je suis du genre autonome, résultat : trop de cardio (footing), une perte de poids, certes…mais j’étais flasque…ça ne me convenait pas du tout.
  2. J’ai donc pris un abonnement full énergie chez Fitnext en avril 2018.
  3. En juillet j’ai changé pour Bodyweight et je me suis donnée à fond : 5 entraînements par semaine de 1h -1h30, je me sentais de mieux en mieux !

Seule ombre au tableau de temps en temps mes troubles compulsifs alimentaires revenaient et je mettais 3 jours à m’en remettre.

Quels ont été les résultats et en combien de temps ?

J’ai ressenti plus de vitalité, j’ai de plus beaux cheveux, ainsi qu’un esprit plus clair et plus vif. Je ne prends plus aucun médoc et je n’ai plus de souci de santé (je ne dois plus porter mes bas systématiquement). À 46 ans, je suis passée du 38-40 au 36 en taille de pantalon (de 63 à 58kg) et XS pour le haut en 8 mois !

Quels sont vos trucs pour rester motivée ?

Une fois que je décide quelque chose, je fonce…mais il m’arrive aussi certains jours de devoir me booster pour sortir de ma zone de confort. J’aime préparer mes training, repousser mes limites.

Quel est votre prochain objectif ?

Une prise de masse. Vieillir en forme avec de jolies formes. Le plus longtemps possible, transmettre ce que j’ai expérimenté…et pourquoi pas devenir coach ! Cet univers me passionne !

Un message d’encouragement pour ceux qui songent à démarrer le programme ?

Essayez…qu’avez-vous à perdre ? Croyez en vous…vous êtes capable de plus que vous ne le pensez. Notre pire ennemi est aussi notre meilleur ami… c’est nous !

Quelque chose à ajouter ?

Je remercie Mr Menthéour d’avoir le souci de ses semblables, de nous transmettre ses connaissances et de se battre pour que les choses changent ainsi que mon coach, José…toujours à l’écoute et qui m’aide à atteindre mes objectifs. Je remercie également mon mari qui n’a pas toujours compris ma démarche mais qui est toujours à mes côtés et qui vient de faire sa 1ère monodiète !